mercredi, 24 avril 2024

Accord conclu pour libérer le navire Ever Given qui a bloqué le canal de Suez

Fast News

Suez Canal Authority a retenu le navire géant et son équipage dans un lac entre deux tronçons de la voie navigable car il a été retiré le 29 mars, au milieu un conflit sur un besoin d’indemnisation.

Propriétaires et compagnies d’assurance
du porte-conteneurs Ever Given qui a bloqué le canal de Suez en
March a déclaré qu’un règlement formel avait en fait été conclu dans un
désaccord sur le règlement, et l’autorité du canal a déclaré que le navire
serait autorisé à naviguer le 7 juillet.

L’autorité du canal de Suez (SCA) a en fait retenu l’énorme navire et
son équipage dans un lac entre deux tronçons de la voie navigable étant donné qu’
il a été retiré le 29 mars, au milieu d’un différend sur une demande de
paiement par la SCA.

L’entreprise japonaise Ever Offered s’était en fait coincée dans des vents violents
et est restée coincée tout au long du canal pendant 6 jours, perturbant
le commerce international. /p>

 » Préparatifs f ou la libération du navire sera faite et un événement marquant l’arrangement aura lieu au siège de l’Autorité à Ismailia en temps voulu », a déclaré Faz Peermohamed de Stann Marine, qui représente le propriétaire Shoei Kisen et ses fournisseurs d’assurance, a déclaré dans une déclaration.

Le SCA a déclaré que l’accord de règlement serait signé mercredi lors d’un événement, au cours duquel les individus auraient la possibilité de voir le navire partir.

Ni le SCA ni Stann Marine n’ont fourni de détails sur le règlement.

Demandes de paiement

Shoei Kisen et ses compagnies d’assurance ont déclaré le mois dernier qu’elles étaient en fait parvenues à un accord concept avec le SCA.

Le SCA avait demandé 916 millions de dollars d’indemnisation pour couvrir les efforts de sauvetage, les dommages à la réputation et les pertes de profits avant de réduire ouvertement la demande à 550 millions de dollars.

Shoei Kisen et le les assureurs du navire avaient en fait contesté la réclamation et la détention du navire en vertu d’une décision de justice égyptienne.

Auparavant dimanche, un tribunal égyptien a ajourné les audiences sur le différend de paiement au 11 juillet pour permettre au canal et au propriétaire du navire de régler un règlement, ont déclaré des sources judiciaires et un avocat.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici