jeudi, 29 septembre 2022

La Grande-Bretagne et le monde se préparent à inhumer la reine Elizabeth II

La Grande-Bretagne et le monde inhument la reine Elizabeth II lors d’un service funéraire d’État qui attirera des présidents et des rois, des princes et des premiers ministres ainsi qu’environ un million de personnes bordant les rues de Londres pour dire un dernier adieu à un roi dont le règne de 70 ans a spécifié un âge.

Lundi sera rempli d’occasions funéraires à Londres et à Windsor commençant tôt après les portes de 900 Westminster Hall, âgé d’un an, était fermé à d’innombrables personnes en deuil qui avaient déposé devant le cercueil de la reine depuis le 14 septembre.

Plusieurs personnes en deuil avaient passé des nuits froides à l’extérieur pour se rendre au pied du cercueil drapé du drapeau de la reine dans une émouvante effusion de chagrin à l’échelle nationale.

La fermeture de la salle a marqué la fin de 4 jours complets de cercueil en état et le début des tout premiers funérailles d’État du Royaume-Uni car celui conservé en 1965 pour Winston Churchill, le tout premier des 15 premiers ministres sous Eliz règne d’abeth.

Lundi a été déclaré jour férié en l’honneur d’Elizabeth, décédée le 8 septembre à l’âge de 96 ans. Son service funèbre sera retransmis en direct dans plus de 200 pays et régions du monde et évalué par des foules dans des parcs et des espaces publics à travers le Royaume-Uni.

Des policiers de tout le pays seront responsables dans le cadre de la plus grande opération de police d’une journée de l’histoire de Londres.

La veille des funérailles, le roi Charles III a adressé un message de remerciement aux personnes au Royaume-Uni et dans le monde entier, disant que lui et son épouse Camilla, la reine consort, ont en fait été « déplacés au-delà de la procédure » par le grand nombre de personnes qui ont fini par rendre hommage à la reine.

« Alors que nous nous préparons tous à dire notre dernier au revoir, j’ai souhaité juste pour profiter de cette occasion pour dire merci à toutes ces nombreuses personnes qui ont été une telle aide et un tel réconfort pour ma famille et moi-même en cette période de chagrin », h e a dit.

Pour le service funèbre, le cercueil d’Elizabeth sera tiré de Westminster Hall, tout au long de la route menant à l’abbaye de Westminster, sur un chariot d’armes royale tiré par 142 marins de la Royal Navy. Le même chariot a été utilisé pour transporter les cercueils de feu les rois Édouard VII, George V et George VI et de Churchill.

Le service, auquel ont participé 2 000 personnes allant des dirigeants mondiaux aux employés de la santé et aux bénévoles, se terminera par deux minutes de silence suivies de l’hymne national et d’une complainte de cornemuseur, avant que le cercueil de la reine ne soit emmené dans une procession entourée par des systèmes des forces armées en uniformes, avec les enfants de la reine marchant derrière, à Wellington Arch près de Buckingham Palace.

Là, il sera placé dans un corbillard pour être conduit à Windsor pour une autre procession le long de la Long Stroll, une opportunité de cinq kilomètres menant au château de la ville, avant un service d’inhumation à St. George’s Chapelle. Elle sera ensuite inhumée avec son défunt époux, le prince Philip, lors d’un service domestique personnel.

Source : AP

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici