vendredi, 27 janvier 2023

La junte militaire du Myanmar libère 23000 prisonniers pour célébrer les vacances du nouvel an

La junte birmane se prépare à libérer plus de 23 000 prisonniers pour marquer la traditionnelle fête du Nouvel An bouddhiste. Le gouvernement fédéral du Myanmar accorde la grâce à d’innombrables détenus chaque année, ce qui a généralement été des affaires merveilleuses.

Cette année, les grâces sont accordées au milieu de l’effusion de sang qui s’intensifie après le coup d’État militaire du 1er février. ne sait pas si les personnes détenues à la suite du coup d’État font partie des personnes graciées. Les personnes graciées se composent de 137 étrangers, qui seront expulsés du Myanmar.

Un responsable de la prison a informé l’AFP: « Nous libérerons plus de 800 détenus de la prison d’Insein » dans le centre industriel de Yangon.

Compte tenu du coup d’État, plus de 3 100 personnes ont effectivement été arrêtées. Jusqu’à présent, les affrontements entre les manifestants et les forces militaires ont tué au moins 726 personnes.

Le 12 février, la junte militaire a lancé plus de 23 000 individus. Selon des informations sur les réseaux sociaux, les détenus libérés ont été embauchés par les autorités pour faire des ravages dans les quartiers et semer la panique dans les zones résidentielles. Certains groupes de défense des droits ont également déclaré que la décision visait à libérer une zone pour les challengers de l’armée.

La junte a libéré 900 manifestants juste avant la Journée des forces armées, le 27 mars.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici