mercredi, 28 septembre 2022

La Palestine exige une protection contre les attaques « non provoquées » d’Israël

La Palestine a en fait exhorté la communauté mondiale à assurer la sécurité à la suite des récentes attaques israéliennes contre Gaza assiégée qui ont fait 46 morts palestiniens.

L’envoyé palestinien auprès de l’ONU a informé lundi le Conseil de sécurité de l’ONU qu’il s’agissait d’une agression « non provoquée et injustifiée ».

« Sa vraie raison est à peine voilée : les prochaines élections israéliennes et le désespoir de faire appel et apaiser les extrémistes », a déclaré Riyad Mansour. « Nous avons besoin de protection. Nos civils ont droit à la défense. Nos enfants méritent la sécurité. capable de fournir une défense à votre enfant ? … Pour survivre à une guerre et attendre la prochaine attaque ? « , a-t-il ajouté.

L’appel est venu après un cessez-le-feu négocié par l’Égypte pour mettre fin à trois jours de Frappes aériennes israéliennes sur Gaza et tirs de roquettes en représailles.

L’ONU a invité à la trêve, mais a prévenu qu’elle était délicate.

« Toute reprise des hostilités sera doivent avoir des répercussions dévastatrices pour les Palestiniens et les Israéliens et rendre tout progrès politique évasif », a déclaré l’organisateur unique des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland.

Il a déclaré que les efforts pour parvenir à la trêve ont aidé à empêcher le déclenchement de une guerre majeure et a permis l’acheminement de l’aide humanitaire dont la population de Gaza avait cruellement besoin.

Il s’est également félicité de la reprise des points de passage d’Erez et de Kerem Shalom par les autorités israéliennes, ce qui a permis un total de 23 ravitaillements en carburant camions pour entrer dans Gaza, permettant à la centrale électrique de l’enclave de reprendre ses activités.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Gilad Erdan a déclaré qu’Israël se défendait contre ce qu’il appelait des « attaques terroristes » et des attaques à la roquette « délibérées ».

L’ambassadrice des à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a appelé les deux parties à respecter totalement le cessez-le-feu et a déclaré que les États-Unis Les États travaillaient sérieusement pour empêcher davantage de violence.

Pendant l’escalade, 46 Des Palestiniens ont été tués, dont 15 enfants, et plus de 360 ​​blessés.

Des centaines de maisons ont été endommagées ou détruites, et 70 Israéliens ont été blessés par les attaques à la roquette du groupe palestinien Jihad islamique, selon l’ONU.

Source : AA

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici