mardi, 21 mai 2024

Le pape François élargit la loi pour plus de responsabilité dans les cas d’abus d’église

Le pape François a en fait mis à jour une loi de l’église de 2019 axée sur la responsabilité des hauts responsables de l’église pour avoir couvert les cas d’abus sexuels, l’étendant pour couvrir les dirigeants catholiques laïcs et réaffirmant que les adultes vulnérables peuvent aussi être victimes d’abus lorsqu’ils ne sont pas en mesure de consentir.

François a déclaré et rendu irréversibles samedi les dispositions temporaires de la loi de 2019 qui ont été votées en une minute de crise pour le Vatican et la hiérarchie catholique.

Cette loi avait été louée à l’époque pour avoir établi des systèmes précis pour enquêter sur les évêques complices et les supérieurs spirituels, mais son exécution a été inégale et le Vatican a en fait été critiqué par les survivants d’abus pour avoir continué absence de transparence sur les cas.

Les nouvelles règles sont conformes à d’autres modifications dans la gestion des abus par l’Église catholique qui ont été publiées depuis lors. Dans la plupart des cas, ils sont élargis pour couvrir les dirigeants d’associations approuvées par le Vatican dirigées par des dirigeants ordinaires, et pas seulement des clercs. C’est une réponse aux nombreux cas qui ont en fait émergé ces dernières années de dirigeants ordinaires abusant de leur autorité pour exploiter sexuellement des personnes sous leur garde ou leur autorité spirituelle.

Ils réaffirment également que même les adultes peuvent être victimes de des prêtres prédateurs, comme des religieuses ou des séminaristes qui dépendent de leurs évêques ou supérieurs. La loi de l’Église considérait auparavant que seuls les adultes qui « à plusieurs reprises » n’avaient pas fait usage de facteur pouvaient être considérés comme des victimes avec les mineurs.

La nouvelle loi précise que les adultes peuvent être exposés à des abus, même périodiquement, car les circonstances se présentent. C’est important compte tenu de la résistance du Vatican à étendre ses directives sur les abus pour couvrir les adultes.

Il mentionne qu’une personne vulnérable est « toute personne dans un état d’infirmité, de déficience physique ou mentale, ou de privation de liberté individuelle qui , en vérité, même parfois, limite leur capacité à comprendre ou à désirer ou à résister à l’infraction. »

François a initialement défini les normes en 2019 comme une action pour le chapitre actuel de la crise qui dure depuis des décennies , concentré sur une dissimulation révélée par un rapport du grand jury de Pennsylvanie et le scandale du cardinal Theodore McCarrick de l’époque.

Francis lui-même a été impliqué dans la vague du scandale, après avoir rejeté les allégations des victimes d’un prédateur infâme au Chili.

Après avoir réalisé qu’il avait commis une erreur, Francis a acheté une revue à grande échelle du dossier chilien sur les abus, a convoqué les présidents de toutes les conférences épiscopales du monde à Rome pour un sommet de quatre jours sur la protection et a mis en branle la préparation d’une nouvelle loi pour obliger les hauts responsables de l’Église à représenter les abus et la dissimulation, et à exiger que tous les cas être signalé en interne.

La loi et sa mise à jour de samedi contiennent des normes explicites pour enquêter sur les évêques accusés d’abus ou de dissimulation – une action directe dans l’affaire McCarrick, qui était largement connue au Vatican cercles et dans certains cercles ecclésiastiques des États-Unis.

La loi prévoyait des délais précis pour lancer des enquêtes si les accusations étaient fondées, et cela a en fait été conservé avec quelques modifications.

La loi oblige également tout le personnel de l’église à signaler les allégations des abus du clergé en interne, bien qu’il s’abstienne d’obliger à signaler à la police. La nouvelle loi élargit les défenses des lanceurs d’alerte et déclare l’obligation de sauvegarder les antécédents des personnes impliquées.

Les survivants se plaignent depuis longtemps que le Vatican a pendant des décennies ignoré les évêques et les supérieurs religieux qui ont dissimulé des cas d’abus, déplaçant des prêtres prédateurs de paroisse en paroisse plutôt que de les dénoncer aux flics.

La loi de 2019 a tenté de réagir à ces plaintes, mais les victimes ont reproché au Saint-Siège de garder le secret sur les examens et les résultats.

Source : TRTWorld et entreprises

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline