mardi, 9 août 2022

Le président somalien nomme le législateur Hamza Abdi Barre au poste de Premier ministre

Le président somalien Hassan Sheikh Mohamoud a en fait désigné le législateur Hamza Abdi Barre comme Premier ministre du pays avec pour mandat de former le prochain gouvernement.

« Le président souhaite le plus grand succès au tout nouveau Premier ministre alors qu’il dirige le programme de réforme enthousiaste du gouvernement fédéral et contacte des Somaliens pour lui apporter leur aide constante », a déclaré mercredi la présidence sur Twitter.

Le Un député de 48 ans de l’État de Jubaland, dans le sud du pays, remplace Mohamed Hussein Roble.

« Je suis vraiment ravi d’avoir votre confiance en vous, Monsieur le Président, et cela montre que vous croyez qu’on peut compter sur moi. avec ce travail substantiel », a déclaré Barre lors d’une conférence de presse conjointe, promettant « de brûler l’huile de minuit » à la tâche.

« J’ai pris cette décision après avoir identifié les connaissances, l’expérience et les capacités de Hamza », a déclaré Mohamoud journalistes.

 » Je demande également au nouveau Premier ministre d’accélérer ses tâches prioritaires qui incluent c préoccupations telles que la sécurité, les périodes de sécheresse, la réconciliation… et pour faire face à l’amélioration des relations de la nation avec le reste du monde », a-t-il ajouté.

Mohamoud – qui a été président entre 2012 et 2017 – a révélé son choix pour le poste de Premier ministre seulement 6 jours après son investiture lors d’une cérémonie à Mogadiscio à laquelle ont participé un certain nombre de présidents locaux.

Barre, dont le nom avait en fait largement circulé sur les réseaux sociaux avant que sa visite ne soit officiellement révélée, a été élu député en décembre à Kismayo, la capitale économique du Jubaland, dans le cadre d’une procédure électorale longtemps retardée.

Barre a occupé plusieurs fonctions publiques et politiques et de 2011 à 2017, il a été secrétaire général du Parti de la paix et de l’avancement (PDP), précurseur de l’Union pour la paix et l’avancement (UDP) aujourd’hui dirigée par Mohamoud.

Avec une formation en recherche et en milieu universitaire, le nouveau premier ministre a également été associé à l’éducation sur le secteur, cofondant l’Université de Kismayo et dirigeant un réseau communautaire visant à reconstruire le système scolaire du pays après qu’il ait été endommagé par la violence.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici