mercredi, 15 juin 2022

Le Royaume-Uni dévoile la refonte de l’accord commercial de l’UE en Irlande du Nord

Le gouvernement britannique a en fait révélé son intention d’améliorer les règles commerciales post-Brexit en Irlande du Nord, arguant que la stratégie était nécessaire pour mettre fin à la paralysie politique dans le territoire courant cependant le risque d’une guerre commerciale avec l’UE.

La secrétaire aux affaires étrangères Liz Truss a déclaré mardi qu’elle présenterait une législation réformant la procédure d’Irlande du Nord « dans les semaines à venir » — à moins que Bruxelles ne cède sur son persistance que le pacte ne peut pas être réécrit.

« Notre choix reste un service élaboré avec l’UE, et parallèlement à la législation présentée, nous restons ouverts à davantage de discussions », a informé Truss au Parlement.

Dans le cadre de la toute nouvelle stratégie, le Royaume-Uni a l’intention de développer unilatéralement un « canal vert » permettant aux commerçants britanniques d’envoyer des produits en Irlande du Nord sans faire de déclaration douanière à l’UE.

L’UE aurait accès à davantage d’informations britanniques en temps réel sur la circulation des marchandises, et seule la planification des services pour faire du commerce dans le marché unique via l’Irlande serait nécessaire pour faire des déclarations.

Le bloc aurait besoin de s’appuyer sur le Royaume-Uni pour suivre le flux, et Truss a promis des « sanctions sévères » pour toutes les entreprises à la recherche de abuser du nouveau système. La confiance s’est en fait avérée primordiale ces derniers temps.

En réaction, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, a déclaré Mardi, l’UE était très préoccupée par l’annonce du gouvernement britannique.

 » Les actions unilatérales ne sont pas appropriées », a déclaré Sefcovic dans un communiqué, ajoutant que si le Royaume-Uni décidait d’aller de l’avant avec les coûts, le L’UE devrait réagir avec toutes les mesures à sa disposition.

Dans le cadre du tout nouveau plan, le Royaume-Uni harmoniserait également la politique fiscale entre l’excellente Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord, qui n’a pas pu bénéficier des avantages actuels les allégements fiscaux annoncés à Londres offraient sa position dans le marché unique de l’UE.

Et il chercherait à mettre fin au contrôle de la procédure par la Cour de justice européenne

La procédure initiale a été convenue comme partie de l’accord de divorce britannique de 2019 avec l’Union européenne, reconnaissant le statut de l’Irlande du Nord en tant que zone post-conflit qui partageait la frontière de la colonie britannique avec un n membre de l’UE.

Son exigence d’examiner les produits en provenance d’Angleterre, d’Écosse et du Pays de Galles a en fait irrité les syndicalistes pro-britanniques en Irlande du Nord.

Ils affirment que la procédure affaiblit leur position au sein Royaume-Uni et refusent de rejoindre un nouveau gouvernement de partage du pouvoir à Belfast.

Source : TRTWorld et entreprises

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici