dimanche, 15 mai 2022

Les bénéfices de Saudi Aramco s’envolent avec la flambée des prix du pétrole

Fast News

Le géant de l’énergie Saudi Aramco a enregistré un bond de 82 % de ses revenus au tout premier trimestre, soutenu par la hausse des prix du pétrole qui en a fait l’entreprise la plus précieuse au monde.

L’annonce de dimanche s’ajoute à une série de récentes nouvelles financières favorables pour l’Arabie saoudite, où un secteur pétrolier florissant maintient le taux de développement le plus rapide en une décennie.

Le revenu net d’Aramco de 39,5 milliards de dollars a augmenté par rapport à 21,7 milliards de dollars en 2021, « principalement en raison de la hausse des tarifs et des volumes de pétrole offerts, et de l’amélioration des marges en aval », a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Les derniers résultats monétaires ont été publiés quatre jours après qu’Aramco a rejeté Apple comme l’entreprise la plus précieuse au monde, avec des actions d’une valeur de 2 420 milliards de dollars contre 2 370 milliards de dollars pour Apple.

En mars, Aramco a signalé un 124 pour cent de la hausse des bénéfices nets pour 2021.

Cependant, l’entreprise, le  » joyau de la couronne  » du royaume et une source essentielle de gouvernement e arnings, traite des obstacles de sécurité associés à une guerre continue menée par une union militaire dirigée par l’Arabie saoudite contre les rebelles houthis du Yémen, qui ont constamment pris pour cible le royaume, y compris les sites d’Aramco.

En 2019, les Huthi ont revendiqué des assauts aériens sur deux installations d’Aramco dans l’est de l’Arabie saoudite ont brièvement interrompu la moitié de la production de brut du royaume.

Une attaque des Houthis en mars contre les centres d’Aramco a déclenché une baisse de production « de courte durée ».

Début mai, l’Arabie saoudite a enregistré son taux de développement financier le plus rapide depuis un an, alors qu’un secteur pétrolier en plein essor a alimenté une hausse de 9,6 % au premier trimestre sur la même durée de 2021.

Le plus grand exportateur de pétrole au monde a résisté aux supplications américaines d’augmenter la production dans le but de contrôler les taux qui ont en fait augmenté depuis le début de la guerre en Ukraine.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici