mardi, 5 mars 2024

Les dix tremblements de terre les plus meurtriers du siècle dernier

Les tremblements de terre désastreux qui ont secoué la Turquie et sa voisine la Syrie le 6 février ne se sont pas arrêtés immédiatement : de nombreuses répliques ont suivi, tuant plus de 50 000 personnes dans 2 pays et rasant des bâtiments dans 11 provinces du sud de la Turquie ainsi que dans le nord de la Syrie.

Les tremblements de terre de Türkiye ont diminué dans l’histoire en tant que  » désastre du siècle  » pour la région et figurent parmi les 10 séismes les plus meurtriers des 100 dernières années.

Un séisme de magnitude 7,8, selon les autorités chinoises, (7,5 selon l’US Geological Survey), frappe près de la ville commerciale de Tangshan, dans le nord-est de la province du Hebei. Le principal bilan des morts est de 242 000, mais on pense qu’il est considérablement plus élevé.

Les professionnels occidentaux évaluent le bilan à 700 000, ce qui en ferait le deuxième plus dangereux de l’histoire de l’humanité, après l’énorme Catastrophe de 1556 qui a frappé la province du nord du Shaanxi, dont le bilan est estimé à plus de 830 000 personnes.

Le 26 décembre 2004, un énorme séisme de magnitude 9,1 frappe la côte de Sumatra, déclenchant un tsunami qui tue plus de 230 000 personnes dans toute la région, dont 170 000 rien qu’en Indonésie.

Des vagues de 30 mètres (100 pieds) de haut, se déplaçant à 700 kilomètres par heure (435 miles par heure), avaler tout sur leur passage.

Un séisme de magnitude 7 le 12 janvier 2010, ravage la capitale Port-au-Prince et ses environs.

Le tremblement de terre coupe le pays du reste du monde pendant 24 heures, tuant plus de 200 000 personnes, laissant 1,5 million de sans-abri et détruisant beaucoup des fragiles infrastructures d’Haïti.

En octobre de la même année, Haïti est également frappé par une épidémie de choléra provoquée par des Casques bleus népalais qui se sont présentés après le séisme. Il élimine plus de 10 000 personnes.

Le 1er septembre 1923, 2 minutes avant midi, un séisme de magnitude 7,9 secoue Kanto au Japon. Plus de 142 000 personnes meurent dans le tremblement de terre et l’incendie qui en résulte, qui ruine Tokyo.

Le 5 octobre 1948, au moins 110 000 personnes sont tuées dans un séisme de magnitude 7,3 autour Achgabat, la capitale du Turkménistan, qui à l’époque faisait partie de l’Union soviétique.

Plus de 87 000 personnes, dont d’innombrables écoliers, sont mortes ou portées disparues lorsque un séisme de magnitude 7,9 frappe la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, le 12 mai 2008.

Le séisme déclenche l’indignation lorsqu’il apparaît que 7 000 écoles ont été gravement endommagées, activant des accusations de construction de qualité inférieure, de coupes dans les coins et de possible corruption, d’autant plus que de nombreuses autres structures proches de la société détenue.

Un tremblement de terre le 8 octobre 2005, tue plus de 73 000 personnes, la majorité dans la province frontalière du nord-ouest du Pakistan et le Zone du Cachemire sous administration pakistanaise.

Plus de 3,5 millions de personnes sont déplacées.

Le 25 décembre , 1932, un séisme de magnitude 7,9 en élimine environ 70 000 dans la province de Gansu, dans le nord-ouest de la Chine.

Le 31 mai 1970, un séisme de magnitude 7,9 au large de la côte nord du Pérou laisse quelques 67 000 morts, dont beaucoup dans la ville de montagne de Huaraz qui a été ensevelie par une coulée de boue.

Le 6 février 2023, un séisme de magnitude 7,7 frappe le sud de la Turquie et la Syrie voisine.

L’un des plus grands tremblements de terre en Turquie depuis près d’un siècle, suivi d’un tremblement de magnitude 7,6, en élimine plus de 50 000.

Des morts, plus de 45 000 sont restés dans Türkiye et environ 6 000 en Syrie.

Source : TRTWorld et entreprises

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici