vendredi, 13 mai 2022

Les lèvent les sanctions imposées aux zones syriennes contrôlées par le PKK/YPG

Les ont en fait fourni une licence de base pour exempter les territoires du nord de la Syrie, composés de ceux contrôlés par la branche régionale du groupe de peur PKK, des sanctions américaines, y permettant des activités économiques.

La décision du département du Trésor jeudi lève les restrictions sur les activités des entreprises dans 12 secteurs financiers différents dans le nord de la Syrie, notamment l’agriculture, les télécommunications, les installations du réseau électrique, la construction, la production, le commerce, le financement et l’énergie propre.

Les achats de pétrole syrien de la région sont également autorisés tant qu’ils ne profitent pas à la routine.

Les zones couvertes par la licence vont du gouvernorat d’Alep à l’ouest à la Hasakah gouvernorat à l’est. Les exemptions géographiques pour la zone touchée sont incluses.

Tout service avec la routine syrienne n’est pas affecté par l’annonce et est toujours interdit par la loi des États-Unis.

L’importation de pétrole syrien aux reste également interdite, selon la licence, qui a été signée par le directeur du Bureau du contrôle des avoirs étrangers du département du Trésor, Andrea Gacki.

Les a imposé des sanctions radicales à la routine et à son leadership en représailles aux atrocités qu’il a commises tout au long du conflit syrien, qui en est maintenant à sa 12e année.

La Turquie élimine 21 terroristes du YPG/PKK

Le YPG, qui est la branche syrienne du PKK, contrôle toujours de vastes pans de la Syrie avec le soutien des États-Unis.

Le PKK est une organisation terroriste désignée en Turquie et aux États-Unis. Mais Washington a en fait évité de désigner les YPG et continue de s’associer avec eux dans la région contre le groupe terroriste Daech malgré les vives protestations d’Ankara.

Dans son projet de peur d’environ 40 ans dans la région, le Le PKK a en fait été responsable de la mort de plus de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des bébés.

De même, jeudi, les militaires turcs ont éliminé 21 terroristes du YPG/PKK dans le nord de la Syrie, a déclaré le ministère de la Défense de Türkiye.

Après une « attaque perfide » par des terroristes dans le district de Karkamis et Au poste frontière de Koprubati, dans la province de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, qui a tué un soldat turc, au moins 21 terroristes ont été neutralisés lors de frappes « d’autodéfense » dans le district d’Ayn al Arab, dans le nord de la Syrie, a-t-il indiqué dans une déclaration.

Auparavant, le ministère avait déclaré que 4 soldats turcs et un civil avaient été blessés lors des attaques du groupe terroriste dans le district.

Étant donné qu’en 2016, Ankara a lancé un trio d’opérations anti-terroristes efficaces à travers sa frontière dans le nord de la Syrie. — Euphrates Shield (2016 ), Olive Branch (2018 ) et Peace Spring (2019) — pour empêcher le développement d’un passage d’horreur et permettre l’installation pacifique des citoyens.

 Source : AA

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici