dimanche, 14 août 2022

Les gardiens de la révolution iraniens annoncent le remplacement du chef du renseignement

Les Gardiens de la révolution iraniens ont remplacé leur chef du renseignement Hossein Taeb, qui occupait ce poste depuis plus de 12 ans.

« Le général de division en chef des Gardiens Hossein Salami a nommé le général Mohammad Kazemi à la tête de l’organisation du renseignement du CGRI », a déclaré jeudi le porte-parole des Gardiens de la révolution, Ramezan Sharif, dans le communiqué.

Salami a également nommé Taeb, qui est un religieux, comme son propre conseiller, selon le communiqué.

Le remplacement du chef du renseignement intervient après l’assassinat d’un certain nombre de membres des Gardiens de la révolution, désignés comme un « groupe terroriste » par l’ennemi juré de l’Iran, les États-Unis.

EN SAVOIR PLUS : Bâtiment israélien « Alliance de défense aérienne du Moyen-Orient » parrainée par les États-Unis

L’Iran et l’allié des États-Unis, Israël, sont engagés dans une guerre de l’ombre depuis des années, mais les tensions se sont intensifiées à la suite d’une série d’incidents très médiatisés que Téhéran a imputés à l’État israélien.

Le 13 juin, Ali Kamani, membre de la division aérospatiale, a été tué alors qu’il en mission à Khomein dans la province centrale de Markazi, ont indiqué les Gardiens de la révolution dans un communiqué sans donner plus de détails.

Plus tôt en juin, le colonel Ali Esmailzadeh, commandant de l’unité des opérations extérieures des Gardiens de la révolution, la Force Al-Qods, est décédé « dans un accident à son domicile », selon l’agence de presse officielle IRNA.

Et le 22 mai, le colonel des gardiens de la révolution Sayyad Khodai, 50 ans, a été tué devant son domicile dans l’est de la capitale iranienne par des assaillants à moto qui lui ont tiré dessus à cinq reprises.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici