jeudi, 6 octobre 2022

Les « mères Diyarbakir » de Türkiye marquent 1 000 jours de protestation contre les enlèvements du PKK

Les mères de Turquie qui ont marqué le 1000e jour d’un sit-in de protestation ininterrompu dans la province de Diyarbakir, dans le sud-est du pays, entrent dans l’histoire, a déclaré le directeur des interactions présidentielles du pays a déclaré samedi.

« Les mères de Diyarbakir mènent l’une des résistances civiles les plus importantes et les plus efficaces pour sauver leurs enfants, qui ont en fait été enlevés et capturés par l’organisation d’horreur, le PKK, dans le marais du terrorisme », », a déclaré Fahrettin Altun.

Altun s’est adressé à des personnes dans un message vidéo lors de la « Protestation sociétale contre l’enlèvement d’un enfant par le PKK : les mères de Diyarbakir contre le panel du PKK » organisé par la Direction des communications de Türkiye à La Haye, aux Pays-Bas.

« Ils écrivent l’histoire d’une bravoure qui a résisté jusqu’à 1 000 jours malgré tous les dangers et pressions des groupes terroristes et une résistance bénie qui défie le terrorisme », a ajouté Altun.

Les mères sont devenues le cri de la conscience de la société, a-t-il déclaré. « Il s’agit de la révolte légitime contre le terrorisme de mères qui ont été obligées de cacher leur douleur jusqu’à présent ; réprimées, effrayées et même réduites au silence pendant 40 ans à la suite de la cruauté et de la persécution de l’organisation terroriste. »

Il a souligné l’importance de l’unité des mères et a déclaré :  » Elles ont fini par être la voix et la conscience cumulées des 83 millions d’individus de notre pays. « 

Discutant du courage des mères pour leurs enfants, il a souligné que  » 35 foyers qui ont participé à des activités dont bénéficient les enfants jusqu’à présent ont effectivement été réunifiés avec leurs enfants en raison de leur fuite de l’entreprise et de leur abandon à nos forces de sécurité. « 

D’autre part, soulignant l’un des apports significatifs de la manifestation qui continue d’avoir le vent en poupe, Altun a déclaré : « Cette montre enfant inégalée a également contribué à révéler les vraies couleurs de la Le PKK craint l’organisation, même au-delà de nos frontières.

 » Par conséquent, les p les politiciens et les journalistes ont en fait vu les mères de Diyarbakır et ont fait l’expérience de l’organisation de la peur et de ses extensions politiques – ces soi-disant « combattants de la liberté » – en action et comment ils voyaient la population kurde « , a-t-il déclaré.

La réalisatrice a appelé toutes les ONG, les défenseurs des droits humains, les militants, les artistes, les intellectuels, les journalistes et les politiciens à se tenir aux côtés des mères de Diyarbakir.

 » Chacun a la responsabilité de soutenir cette résistance. Il incombe aux résidents de tous les horizons de notre pays de montrer leur soutien à cette motion civile apolitique. Notre entreprise pense que le soutien mondial à notre cause doit venir de la foi en la paix et la démocratie », a-t-il ajouté.

Dans la bataille contre les groupes d’horreur, y compris le PKK/YPG et le DHKP-C, et l’organisation terroriste Fetullah (FETO), il a déclaré : « La Turquie attend une aide et une coopération réelles des pays amis et alliés. « 

Depuis le 3 septembre 2019, des familles, dont les enfants ont été enlevés ou recrutés de force par le groupe d’horreur PKK, campent à l’extérieur des lieux de travail de Diyarbakir du Parti démocratique des peuples (HDP), un parti que le gouvernement turc a déclaré avoir des liens avec le PKK.

Les présentations se sont depuis propagées à d’autres provinces, comprenant Van, Mus, Sirnak et Hakkari.

Au cours de ses presque 40 ans campagne d’horreur contre la Turquie et les pays voisins, le PKK – répertorié comme organisation terroriste par la Turquie, les et l’UE – a en fait été responsable de la mort de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des bébés.

FETO et son dirigeant basé aux États-Unis, Fetullah Gulen, ont réussi le coup d’État battu de juillet 2016 à Türkiye, au cours duquel 251 personnes ont été tuées et 2 734 blessées.

Source : AA

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici