mardi, 5 mars 2024

Les talibans afghans procèdent à la première exécution publique depuis leur prise de pouvoir

L’administration talibane a mis à mort un homme impliqué dans un meurtre dans l’ouest de l’Afghanistan lors de la toute première
vérification publique formelle exécution étant donné que le groupe a pris le contrôle du pays
en 2015.

L’exécution dans la province occidentale de Farah concernait un homme accusé
d’avoir poignardé à mort un autre homme en 2017, porte-parole des talibans
Zabihullah Mujahid a déclaré mercredi, et a été rejoint par de hauts responsables du groupe.

L’exécution a été effectuée par le père de la victime,
qui a tiré sur l’homme trois fois, a ajouté Mujahid dans une
déclaration ultérieure.

L’affaire a fait l’objet d’une enquête par trois tribunaux et a été autorisée par
le chef spirituel suprême du groupe, qui est basé dans le sud
Province de Kandahar, a déclaré Mujahid.

Plus d’un grand nombre de hauts responsables talibans se sont rendus à
l’exécution, a déclaré Mujahid, composé du ministre de l’Intérieur par intérim
Sirajuddin Haqqani et du vice-Premier ministre par intérim Abdul Ghani
Baradar, ainsi que le juge en chef du pays, le ministre
des Affaires étrangères par intérim et le ministre de l’Éducation par intérim.

Cela survient après que la Cour suprême du pays a révélé que des coups de fouet publics
d’hommes et de femmes accusés d’infractions telles que le cambriolage
et l’infidélité s’étaient effectivement produits dans de nombreuses provinces au cours des
semaines actuelles, un possible de revenir aux pratiques typiques de sa
directive dans les années 1990.

Un représentant du bureau des droits de l’homme de l’ONU le mois dernier
a contacté les autorités talibanes pour qu’elles cessent immédiatement d’utiliser
flagellation publique en Afghanistan.

Le chef spirituel suprême des talibans a rencontré les juges en
novembre et a déclaré qu’ils devaient appliquer de telles sanctions.

Source : TRTWorld et entreprises

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici