mardi, 9 août 2022

Les troupes israéliennes tuent un troisième Palestinien en 24 heures en Cisjordanie occupée

Les forces israéliennes ont tiré et tué un Palestinien en Cisjordanie occupée, le 3e meurtre de ce type en 24 heures.

Le La principale chaîne de télévision palestinienne a déclaré que les forces israéliennes avaient abattu l’homme palestinien jeudi lors d’un raid sur le camp de réfugiés de Dheisheh dans la ville méridionale de Bethléem.

Le ministère palestinien de la Santé a déterminé que la victime était Ayman Muhaisen, 29 ans, selon à l’agence de presse AFP.

L’armée israélienne a déclaré que des soldats étaient entrés dans Dheisheh pour arrêter un Palestinien  » soupçonné d’activités terroristes « , a rapporté l’AFP. L’armée a déclaré que ses forces avaient été agressées et qu’elles avaient réagi à balles réelles.

La victime, Muhaisen, était un père de trois enfants et un ancien détenu qui a passé 3 ans dans les prisons israéliennes, ont déclaré des groupes de défense des droits des prisonniers palestiniens. .

L’incident est survenu un jour après qu’une femme, connue sous le nom de Ghufran Harun Warasneh, a été mortellement touchée à la poitrine près du camp d’Al Aroub, au nord d’Hébron, en Cisjordanie occupée.

L’armée israélienne a déclaré que la dame avait en fait tenté de commettre une attaque à l’arme blanche. Warasneh en était au troisième jour d’un nouvel emploi dans une station de radio.

Et plus tard mercredi, un autre Palestinien a été tué et trois personnes ont été grièvement blessées lors d’un raid de l’armée israélienne dans le village de Yabad, près du ville de Jénine – également en Cisjordanie occupée.

La victime a été identifiée comme étant Belal Kab’ha, 24 ans.

Les Palestiniens vivant dans la région subissent de fréquentes attaques de la part d’habitants juifs, consistant souvent en des actes de violence physique, de vandalisme et de dommages aux terres agricoles palestiniennes.

Une marche douteuse des habitants conservateurs israéliens à travers Jérusalem-Est occupée et les incursions quotidiennes des colons dans le complexe de la mosquée Al Aqsa ont en fait augmenté les occurrences de violence contre les Palestiniens.

Israël a occupé Jérusalem-Est, où se trouve Al Aqsa, pendant la guerre arabo-israélienne de 1967. Il a annexé toute la ville en 1980, dans une relocalisation jamais reconnue par la communauté internationale.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici