jeudi, 11 août 2022

Trois autres navires transportant des céréales quittent les ports ukrainiens dans le cadre d’un accord historique

Trois autres navires transportant des céréales et des denrées alimentaires ont en fait quitté les ports ukrainiens dans le cadre d’un accord historique en cours, selon le ministère de la Défense nationale de Türkiye.

Le tout premier d’entre eux, Navist, battant pavillon panaméen, a quitté vendredi le port d’Odessa pour l’Irlande avec 33 000 tonnes de céréales, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le navire sera examiné par le Centre conjoint de coordination d’Istanbul avant de continuer à naviguer vers sa dernière destination.

Le 2e navire, le Rojen battant pavillon maltais, a quitté le port de Tchernomorsk avec 13 000 tonnes de céréales pour le Royaume-Uni, a déclaré le ministère.

Le 3e navire, Polarnet battant pavillon turc, qui attendait au port de Tchernomorsk, a navigué vers le port de Karasu, dans le nord-ouest de la Turquie. Le navire transporte 12 000 tonnes de céréales.

Les deux, comme le Navist, seront suivis par le Centre de coordination conjoint à Istanbul.

La Turquie, l’ONU, la Russie et l’Ukraine ont signé le 22 juillet l’offre historique de reprendre trois ports ukrainiens – Odessa, Tchernomorsk et Pivdennyi – pour le grain bloqué à cause de la Russie -Différend ukrainien, qui en est maintenant à son 6ème mois.

Dans le cadre de l’offre, le Centre conjoint de coordination d’Istanbul effectuera des évaluations aux entrées et sorties des ports, et s’assurera également de la sécurité des routes maritimes à utilisés par les navires marchands apportent des denrées alimentaires et des engrais commerciaux depuis les trois ports ukrainiens de la mer Noire.

L’Ukraine est l’un des principaux greniers à blé du monde et les stocks de céréales piégés aggravaient une forte augmentation des coûts alimentaires et soulevant des inquiétudes d’une crise de la faim internationale.

Lundi, le premier navire à quitter l’Ukraine dans le cadre de l’arrangement, le cargo Razoni, battant pavillon de la Sierra Leone, l parti d’Odessa transportant plus de 26 500 tonnes de maïs.

Il a obtenu une habilitation de sécurité à Istanbul après évaluation par un groupe du Centre conjoint de coordination mercredi, et est en route vers le port libanais de Tripoli, son emplacement final.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici