vendredi, 12 août 2022

Trois navires céréaliers partiront des ports ukrainiens vendredi: Türkiye

Trois navires transportant des céréales et des denrées alimentaires partiront des ports ukrainiens vendredi dans le cadre d’un récent accord historique, a annoncé le haut responsable de la défense de Türkiye.

« Avec le travail intensif du Centre de coordination conjoint, trois navires devraient commencer à naviguer demain depuis les ports ukrainiens dans le cadre des expéditions de céréales », a déclaré jeudi le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar.

Un navire vide devrait également arriver à Istanbul, où se trouve le Centre conjoint de coordination, pour des inspections avant de partir pour l’Ukraine, a ajouté Akar.

Akar a souligné qu’ils continuaient à travailler avec des responsables russes, ukrainiens et onusiens pour le bon fonctionnement du système dans le cadre de l’accord.

Après avoir tenu des réunions séparées avec le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov et le ministre de l’Infrastructure Oleksandr Kubrakov, Hulusi Akar a échangé des vues sur les efforts d’expédition de céréales et la dernière situation.

La Turquie, l’ONU, la Russie et l’Ukraine ont signé l’accord historique le 22 juillet pour rouvrir trois ports ukrainiens – Odessa, Tchernomorsk et Yuzhny – pour le grain bloqué depuis des mois en raison de l’actuel conflit russo-ukrainien. conflit, qui est maintenant dans son sixième mois.

Afin de superviser les exportations de céréales ukrainiennes, le Centre conjoint de coordination d’Istanbul a été officiellement inauguré le 27 juillet.

Le centre est composé de représentants de la Turquie, de l’ONU, de la Russie et de l’Ukraine, et vise à permettre le transport en toute sécurité par des navires marchands de denrées alimentaires et d’engrais commerciaux depuis les trois principaux ports ukrainiens de la mer Noire.

Lundi, le premier navire à quitter l’Ukraine dans le cadre de l’accord, le cargo Razoni battant pavillon de la Sierra Leone, a quitté Odessa transportant plus de 26 500 tonnes de maïs, a obtenu une autorisation de sécurité à Istanbul et est en route vers le port libanais. de Tripoli, sa destination finale.

 Source : AA

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici