lundi, 16 mai 2022

Tourmente au PS : le parti obligé de licencier à nouveau

Trois ans après un plan social historique, le Parti socialiste, en difficulté financière, va de nouveau supprimer des postes. 

En effet, la semaine dernière, le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a officiellement annoncé aux salariés et au bureau national la suppression de 11 postes permanents pour des raisons budgétaires. 

Le plan social de 2017 et la vente du siège historique du parti rue de Solférino (45,5 millions d’euros) – deux opérations engagées par la précédente direction, avant l’élection d’Olivier Faure n’auront pas suffi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici