lundi, 28 novembre 2022

Une année généraliste pour être sûr de son choix

ETUDE Après le bac, pas facile de trouver sa voie. Pour se laisser le temps de faire le bon choix, rien de telle qu’une année généraliste.

18 ans. L’âge où l’on décide de s’orienter vers un secteur plutôt qu’un autre. Pas si facile quand on est si jeune et que l’on a peu d’expérience. Il faut pourtant prendre des décisions. La peur envahit alors les jeunes bacheliers : peur de faire les mauvais choix, peur de regretter. Pour aider les futurs étudiants à se diriger sereinement vers une voie plutôt qu’une autre, rien ne sert de se précipiter. Edouard Magd, 21 ans, a donc choisi un cursus généraliste pour sa première année afin de ne rien brusquer. Le bac en poche, Edouard a une vague idée de ce qu’il a envie de faire. Il aime l’architecture, ça c’est une certitude ! Mais être architecte n’est pas une option. Il a entendu parler d’ingénierie alors il se renseigne. « Je me suis dit qu’en tant qu’ingénieur, je pourrais probablement faire beaucoup de choses. Je suis alors allé au Salon de l’Étudiant à Paris et je me suis rendu sur les stands des écoles d’ingénieurs. J’ai également regardé les modalités d’entrée, les concours… » raconte-t-il. Il découvre cet univers et arrête son choix sur HEI (Hautes Études d’Ingénieur) à Lille. « C’est une école réputée pour le BTP et comme il y a également une option bâtiment aménagement architecture, je me suis dit que je testerais bien », poursuit Edouard.

Découvrir un univers avant de se spécialiser

Il rejoint la prépa intégrée à l’école HEI et poursuit son cursus en 1ère année de cycle ingénieur (3e année si l’on tient compte de la prépa) : celle qui est généraliste. « Je savais que j’aimais l’architecture et le bâtiment mais je voulais être sûr de mon choix ! » précise le jeune étudiant. « Lors de cette 1ère année, j’ai pu découvrir toutes les matières à travers différents modules : chimie, informatique, résistance des matériaux… Cela m’a permis d’avoir une vision globale de ce que je pouvais faire en tant qu’ingénieur » poursuit-il. Mais son choix reste inchangé : il se spécialise en BAA- bâtiment aménagement architecture. « Cette 1ère année m’a vraiment permis de me laisser le temps de confirmer mon choix », témoigne Edouard. Il avance alors plus sereinement dans ses études, conforté par sa décision. Son conseil pour les futurs bacheliers ? « Si vous n’avez aucune idée de ce que vous voulez faire, rendez-vous aux journées portes ouvertes des écoles dans le respect des règles sanitaires mises en vigueur, et optez pour un cursus avec une année généraliste. Si vous avez une idée plus précise, allez aux portes ouvertes des écoles que vous avez repérées. Vous pourrez ainsi rencontrer et échanger avec les professeurs sur place ». Une bonne première approche !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici