samedi, 10 décembre 2022

L’utilisation des données marketing devrait augmenter au cours des trois prochaines années

Alors que les organisations tentent de trouver des moyens d’améliorer l’acquisition et la fidélisation des consommateurs, une toute nouvelle étude indique qu’elles sont désormais prêtes à investir davantage dans l’analyse marketing.

L’American Association, Deloitte, et la Duke Fuqua School of Organization ont récemment publié l’édition de septembre 2022 de The CMO Survey, et les données suggèrent que les dépenses en analyse marketing devraient augmenter de 63 % au cours des 3 prochaines années. En septembre 2022, les participants ont précisé qu’ils consacraient 8,9 % de leur budget marketing à l’analyse. Ce pourcentage devrait passer à 14,5 % au cours des 36 prochains mois.

En septembre 2022, les répondants déclarent utiliser des analyses facilement disponibles ou demandées sur 48,9 % des emplois avant de prendre une décision. Il s’agit d’une augmentation par rapport aux 37,7 % enregistrés en février 2020.

Le manque de cohérence dans les données et les analyses

Bien que de plus en plus d’entreprises se tournent vers les informations et les analyses pour prendre des décisions fins, une étude de recherche précédente suggère que les spécialistes du en ligne n’ont toujours pas entièrement confiance dans ces informations dans leur ensemble.

Le CMO Council a réalisé le rapport « The High-Velocity Data Online marketer », et les données ont montré que de nombreux participants (44 %) sont juste « raisonnablement » positifs dans leurs systèmes d’information, d’analyse et d’insights. Seuls 26 % avaient la capacité de dire qu’ils étaient « très » positifs », et seulement 12 % ont affirmé qu’ils étaient « extrêmement » confiants.

Environ 73 % des répondants disent que des outils/technologies inadéquats sont leur principale difficulté lorsqu’il s’agit d’informations et d’analyses. Parallèlement, 60 % mentionnent l’absence de procédures de gestion de l’information. Cela dit, la majorité des répondants les plus performants (63 %) précisent que les informations sur leurs clients sont encore « relativement accessibles ».

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici