mardi, 16 avril 2024

Apple se voit infliger une amende de 2 milliards de dollars et ses actions chutent face à la réaction du marché

L’UE a en fait infligé une amende de 1,8 milliard d’euros à Apple (NASDAQ : AAPL) pour pratiques anticoncurrentielles dans le domaine du streaming musical, ce qui constitue la première accusation de ce type infligée à Apple – les grandes cibles des restrictions de l’App Store d’Apple qui restreignent des alternatives de services musicaux plus abordables. Menée par Margrethe Vestager, cette action s’inscrit dans le cadre d’une répression plus large de l’influence des Big Tech. Apple conteste les conclusions et envisage de faire appel. Cette décision fait suite à une plainte déposée par Spotify en 2019 et constitue la troisième plus grande amende antitrust de l’UE.

Apple condamné à une amende de 2 milliards de dollars pour avoir enfreint les règles antitrust de l’UE

Bruxelles a infligé à Apple une amende de 1,8 milliard d’euros. (2 milliards de dollars) pour violation des directives antitrust de l’Union européenne, marquant la toute première punition infligée au géant de l’innovation pour avoir étouffé la concurrence sur le marché du streaming musical. La Commission européenne a découvert qu’Apple avait abusé de sa position dominante en limitant les politiques de l’App Store qui empêchaient les développeurs d’informer les utilisateurs sur des abonnements musicaux plus abordables en dehors de son environnement.

Ce choix historique est la dernière salve du chef de la concurrence de l’UE. , Margrethe Vestager, dans un effort plus large visant à réduire le pouvoir des grandes entreprises technologiques. Apple envisage de faire appel de la décision, arguant que les conclusions de la Commission ne contiennent pas de preuves fiables des dommages causés aux consommateurs. L’amende de 1,8 milliard d’euros est la troisième plus grande sanction antitrust imposée par Bruxelles, dépassée seulement par les amendes précédentes s’élevant à 8 milliards d’euros contre Google (NASDAQ : GOOG) pour des infractions similaires. L’enquête découle d’un grief déposé en 2019 par Spotify déclarant un comportement anticoncurrentiel de la part d’Apple.

Rejoignez notre groupe Telegram et ne manquez aucune actualité.

p>

Apple en baisse avant la commercialisation

Les actions d’Apple Inc. ont encore reculé lundi lors de la pré-ouverture du marché, s’échangeant à 176,71 $, en baisse de 2,95 $ ou 1,64 %, après avoir baissé de 1,09 $ ou 0,60 % lors de la séance précédente à 179,66 $. L’action du géant de la technologie variait entre 177,38 et 180,53 dollars, avec un volume de transactions de 73,6 millions d’actions, nettement supérieur à la moyenne de 56,6 millions.

Malgré la baisse actuelle, Apple maintient une capitalisation boursière de 2,774 billions de dollars et un objectif d’estimation sur un an de 201,41 dollars. L’entreprise, dont le rendement du dividende à terme est de 0,53 %, devrait publier des bénéfices entre le 2 et le 6 mai 2024. Au cours des 12 derniers mois, le ratio cours/bénéfice d’Apple s’élève à 27,94, avec un bénéfice par action de 6,43 $. /p>

Avertissement : L’auteur ne détient ni n’a de position sur les titres mentionnés dans l’article.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici