dimanche, 14 août 2022

Ripple v. SEC pourrait être repoussé d’un mois

Le cas de Ripple contre la SEC pourrait être repoussé un mois de plus selon la journaliste de Fox Business Eleanor Terrett.

Comme le rapporte Terret, le cas pourrait être repoussé en raison d’un délai de découverte par un spécialiste. Le refoulement est lié à la  » nouvelle  » pandémie (toute nouvelle version) qui a émergé aux et en Europe.

En plus du hold-up en l’occurrence, une source proche de Fox Business mentionne que le nouveau mouvement sera déposé devant le tribunal demain.

Ripple faisait partie des rares entreprises à rechercher des éclaircissements réglementaires sur leurs opérations, mais la SEC l’a puni. La défense de l’entreprise repose sur le fait que la commission n’a pas informé l’entreprise de son infraction aux lois fédérales.

L’entreprise de cryptographie est accusée d’avoir vendu illégalement pour 1,3 milliard de dollars de jetons XRP, ce que la SEC pensait à des titres non enregistrés. Le PDG et co-fondateur de la société, Brad Garlinghouse et Chris Larsen, sont les auteurs de l’affaire.

Les accusés ont également déclaré que le régulateur proposait totalement d’autres crypto-monnaies laissez-passer gratuits en ne les marquant pas comme des titres. En raison des risques accrus autour de Ripple, la crypto-monnaie associée à Ripple, XRP, a perdu plus de 60 % depuis l’ATH en avril 2021.

L’affaire est devenue un excellent procès « Gouvernement contre Crypto » en dont le manque de clarté, comme l’ont recommandé les avocats de Ripple, est l’un des principaux problèmes qui pourraient finir par être un problème important pour l’interaction du marché avec les régulateurs du gouvernement fédéral comme la SEC.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici