samedi, 3 décembre 2022

AllianceBernstein et Société Générale s’associent pour pousser les actions au comptant

Le superviseur d’investissement Alliance Bernstein travaille en coordination avec la d’investissement Société Générale pour produire une toute nouvelle plateforme de recherche sur les actions. La toute nouvelle entreprise fournira aux clients, y compris les investisseurs institutionnels et les émetteurs d’entreprises et d’institutions financières, une gamme internationale de services couvrant les actions monétaires et la recherche, combinée aux marchés intégrés des capitaux propres, aux dérivés sur actions et aux plateformes de services de premier ordre de Société Générale. La plate-forme fournira des informations sur les investissements financiers sur les marchés boursiers américains, européens et d’Asie-Pacifique, en plus d’un nouvel accès aux liquidités et d’innovations en matière de commerce international. Société Générale prendra une participation de 51 % dans l’entreprise commune, avec une option pour atteindre 100 % du capital après cinq ans. L’entreprise sera gérée comme une collaboration à long terme sous le nom de Bernstein, dont le siège est à Londres. A la clôture, Robert van Brugge, CEO de Bernstein Research, deviendra CEO de la nouvelle entité pour un mandat préliminaire de cinq ans, tandis que Stéphane Loiseau, responsable de l’activité actions cash de Société Générale, deviendra CEO adjoint.

« En Société Générale, nous avons un partenaire tactique qui se consacre au renforcement et à la croissance de notre service de recherche et d’actions monétaires de premier ordre », a déclaré Seth Bernstein, président-directeur général d’AllianceBernstein.

« Cette collaboration avec l’un des cabinets les plus reconnus dans la recherche et l’étude des actions monétaires, intégrée à notre leadership mondial dans les dérivés actions, créerait un leader inattaquable dans l’ensemble du service actions au profit de notre société et de nos investisseurs clients », a inclus Slawomir Krupa, responsable des options bancaires et financières mondiales chez Société Générale.

« Cette collaboration nous offre l’opportunité de participer aux segments à haute valeur ajoutée de la société mondiale d’actions », a déclaré van Brugge. « Et, surtout, cela nous permettrait également de protéger et d’étendre les des atouts, des savoir-faire et des cultures particuliers », a ajouté Loiseau.

L’accord devrait se terminer en 2023. Comme AllianceBernstein détiendra moins de 50 %, la société prévoit de se débarrasser de l’étude de Bernstein Research de ses propres déclarations monétaires après l’offre. L’entité sera regroupée à 100 % par Société Générale d’un point de vue comptable et réglementaire, et un choix d’achat sera accordé à la pour racheter ultérieurement les 49 % d’AllianceBernstein.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici