mercredi, 27 avril 2022

Amundi prévoit que l’acquisition de Lyxor doublera les ETF passifs en trois ans

Amundi a anticipé que son acquisition imminente de Lyxor Asset Management doublerait son fonds négocié en bourse (ETF) passif et ses sociétés alternatives liquides dès sa conclusion.

Le superviseur d’actifs a confirmé qu’il était en pourparlers avec acheter Lyxor à Société Générale pour 825 millions d’euros en avril de l’année dernière. L’offre devrait être clôturée en février.

La société a prévu qu’une fois terminée, l’ajout des méthodes de gestion passive et active substantielles de Lyxor pour les clients institutionnels du monde entier, en particulier dans les ETF et les options, contribuerait à générer des développement, le segment ETF complétant l’activité active, se traduisant par environ 170 milliards d’euros de biens sous gestion sur environ 300 éléments

Amundi a déclaré qu’il prévoyait une croissance de 50 % des actifs passifs sous gestion d’ici 2025, avec le entités combinées services passifs créant une part de marché de 14% pour Amundi. Il a encore du chemin à parcourir avant de défier BlackRock, qui détenait environ 50 % du marché européen des ETF aux cours de 2020.

Cependant, la croissance attendue des bénéfices passifs d’Amundi devrait compléter son accélération de son activité active d’options liquides, où elle s’attend également à une utilisation accrue de sa plate-forme UCITS alternative de 50 % d’ici 2025.

Pour cette raison, la société a introduit une nouvelle ligne d’entreprise dédiée aux options liquides appelée Amundi Alternatives, combinant Les 23 ans de tradition de Lyxor dans ce domaine et le réseau de distribution d’Amundi, en prévision de l’opération.

« L’acquisition de Lyxor est une autre action importante dans la mise en œuvre de la stratégie d’Amundi. Elle hisse Amundi au premier rang des ETF et enrichit notre offre de gestion active d’une position de leader sur les avoirs alternatifs liquides », a déclaré Valérie Baudson, directrice générale d’Amundi.

« Les principaux superviseurs de ces 2 services ont en effet été un nommé. Amundi est tout à fait prêt à être le partenaire de référence sur ces domaines de compétence pour les clients particuliers et institutionnels en et en Asie, et ainsi poursuivre sa croissance sur 2 marchés attractifs. »

Avec toute cette expansion sur l’horizon, la société pourrait bientôt être sur une vague d’embauche – son responsable des ventes d’ETF au Royaume-Uni, Samit Patel, est parti en novembre dernier alors qu’il a également perdu Robin Kooijman au profit de HANetf plus tôt dans l’année.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici