samedi, 1 octobre 2022

Aung San Suu Kyi condamnée à six ans de prison

La conseillère d’État déchue du Myanmar, Aung San Suu Kyi, a été reconnue coupable lundi de nombreuses autres accusations de corruption, dont six ans à sa peine de prison déjà existante.

La Haute Cour de la région de Mandalay a découvert qu’Aung San Suu Kyi louait des terres publiques dans la capitale de Naypyidaw à l’organisation caritative Daw Khin Kyi Structure à un prix inférieur à celui calculé par le Département des bénéfices internes pour de tels cas.

Le La junte militaire qui a déposé Aung San Suu Kyi l’avait précédemment condamnée à 4 ans de prison en décembre 2021, quatre ans supplémentaires en janvier, puis 5 ans supplémentaires en avril. La plupart des accusations portaient sur la corruption et l’abus de pouvoir.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici