jeudi, 18 avril 2024

Début des exercices militaires entre les États-Unis et la Corée du Sud sur fond de tensions intercoréennes

Un exercice militaire annuel, baptisé Freedom Shield, a débuté lundi alors que les États-Unis et la Corée du Sud cherchent à accroître leur dissuasion contre les menaces nord-coréennes, a rapporté Yonhap.

Cet entraînement durera 11 jours, ce qui semble susciter les inquiétudes de Séoul quant aux réactions de Pyongyang aux exercices militaires, car le pays s’y est opposé par le passé via des tirs de missiles. La Corée du Nord a en fait constamment dénoncé la coopération militaire entre les États-Unis et la Corée du Sud comme étant une préparation à l’intrusion du pays, même si Washington et Séoul insistent sur le fait que les exercices sont de nature entièrement protectrice.

Les forces armées des deux nations alliées a mentionné que les exercices « se concentreraient sur des opérations multi-domaines en utilisant les propriétés terrestres, maritimes, aériennes, cybernétiques et spatiales, et en contrecarrant les opérations nucléaires du Nord », a rapporté la société de presse.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici