lundi, 24 juin 2024

JP Morgan et Goldman Sachs suspendent le commerce de la dette russe suite à l’augmentation des sanctions américaines

JP Morgan et Goldman Sachs se sont retirés du traitement de la dette russe à la suite du Biden interdisant aux investisseurs américains de récupérer ces actifs, comme indiqué par Bloomberg.

Selon les professionnels du marché, ce mois-ci, les deux banques de Wall Street faisaient toujours correspondre les vendeurs qui voulaient s’acquitter de leurs dettes avec des acheteurs intéressés.

Cependant, suite à l’annonce par l’Office of Foreign Assets Control du Trésor américain que les investisseurs aux États-Unis ne sont plus autorisés à les acquérir, JP Morgan et Goldman Sachs ont décidé de mettre fin à ces transactions.

« Conformément aux directives mises à jour de l’OFAC et à la cessation des activités de Goldman Sachs en relation avec la Russie, la société ne mènera plus certaines activités de tenue de marché liées aux clients concernant les entités russes », a déclaré la banque dans le communiqué. par Le COMMERCE.

Les politiques précédentes des États-Unis permettaient aux sociétés de négoce telles que JP Morgan et Goldman Sachs d’aider les clients à accéder à la dette russe bon marché sur le marché secondaire, suite à la précipitation de plusieurs détenteurs pour décharger les actifs.

Cependant, à la suite du renforcement des sanctions financières imposées par le Département du Trésor, les acteurs du marché aux États-Unis ne sont plus autorisés à acheter à la fois des titres de créance et des titres de participation nouveaux et existants émis par une entité de la Fédération de Russie.

Les politiques mises à jour permettront toujours aux investisseurs américains de vendre ou de détenir de la dette russe, mais ils ne pourront plus en acquérir davantage.

De l’autre côté de l’Atlantique, les autorités britanniques ont exhorté les entreprises à céder leurs participations russes au début de l’année.

Le chancelier britannique Rishi Sunak a clarifié la position du gouvernement britannique sur les investissements russes, confirmant qu' »il n’y a pas de cas pour de nouveaux investissements en Russie » et qu’il est « absolument clair » sur son soutien aux entreprises et aux investisseurs pour qu’ils se diversifient loin de Actifs russes.

En outre, Sunak a souligné que les entreprises britanniques devraient « réfléchir très attentivement » à leurs investissements en Russie et à la manière dont elles pourraient aider le régime Poutine.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline