jeudi, 23 septembre 2021

La FMA néo-zélandaise nomme Samantha Barrass comme nouvelle PDG

L’Autorité des marchés financiers (FMA) de Nouvelle-Zélande a en fait apporté des changements à son leadership de pointe avec la consultation de Samantha Barrass en tant que nouveau PDG, qui devrait prendre ses fonctions en janvier 2022.

Annoncée lundi, elle remplacera Rob Everett, qui quittera le rôle principal en octobre.

Un nom énorme dans l’espace réglementaire

Barrass est un professionnel de la réglementation affaires et a occupé des postes de direction auprès de plusieurs organismes de réglementation au cours de sa carrière. Plus récemment, elle était directrice générale de Service Banking Resolution Service au Royaume-Uni. En outre, elle a occupé une fonction non exécutive au conseil d’administration de PwC UK.

Sa fonction la plus appréciée était celle de PDG de la Gibraltar Financial Services Commission. Là, elle a passé près de six ans de sa carrière, entre février 2014 et septembre 2019, mais sa période a été interrompue d’un an.

Encore plus, elle a traité avec la Financial Providers Authority du Royaume-Uni (maintenant Financial Conduct Authority) pendant neuf longues années dans plusieurs fonctions. D’autres rôles importants de Barrass consistent à travailler avec la Solicitors Regulatory Authority en tant que directeur exécutif et avec la Financial Investment Banking Association en tant que directeur.

 » Mme Barrass a en fait eu une profession très réussie à ce jour, opérant dans un nombre d’environnements complexes et difficiles. Sa compréhension et son expérience des secteurs de la couverture d’assurance et de la seront particulièrement pertinentes pour le rôle accru que la FMA doit jouer dans ces endroits », a déclaré Mark Todd, président de la FMA.

Elle est diplômée en économie de l’Université de Canterbury à Christchurch et diplômée de l’Université Victoria de Wellington, commençant sa carrière en tant qu’expert financier auprès de la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande. Plus tard, elle a déménagé à Londres et s’est inscrite à la London School of Economics, où elle a obtenu un MSc.

« La FMA est à un moment important de son parcours pour soutenir et améliorer l’économie et la santé monétaire de Aotearoa New Zealand », a déclaré Barrass dans un communiqué. « Je suis très heureux de rentrer chez moi pour diriger la FMA dans cette prochaine étape et de m’occuper de tout pour sauvegarder et promouvoir un secteur monétaire dans lequel tout le monde a un intérêt. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici