dimanche, 29 janvier 2023

La levée de fonds propres sur les bourses européennes tombe à son plus bas depuis 1995

L’Association des marchés financiers en Europe (AFME) a ​​publié son dernier rapport sur les marchés primaires et les échanges d’actions pour le quatrième trimestre 2022, montrant la levée de fonds propres européenne la plus abordable en 2022 depuis 1995.

Le rapport a révélé que la levée de fonds propres sur les marchés européens s’élevait à 89 milliards d’euros, ce qui représente un changement substantiel par rapport aux émissions robustes observées en 2021, selon l’AFME.

La souscription d’actions sur les bourses européennes a fortement diminué en 2022 de 61 % par rapport à l’année complète de 2021.

L’AFME a constaté que toutes les formes de levée de fonds propres avaient diminué tout au long de l’année, l’activité d’introduction en bourse étant extrêmement faible.

Bien que 2022 ait vu l’origination de la plus grande introduction en bourse européenne de l’histoire par la capitalisation boursière de Porsche (9,1 milliards d’euros), cette transaction unique représentait 64 % du montant annuel (14,2 milliards d’euros).

Fusions réalisées et les acquisitions (M&A) ont également connu une baisse lorsqu’elles sont mesurées comme valeur révélée (-26 % sur un an) et lorsqu’elle est mesurée en valeur finie (-10 % sur un an).

L’AFME a découvert que l’activité européenne de fusions et acquisitions a lentement diminué au cours de l’année, passant d’un total de 326 milliards d’euros au premier trimestre 2022 à 263 euros milliards au quatrième trimestre 2022.

Les Double Volume Caps (DVC) ont également connu une baisse au fil des ans, le nombre d’instruments suspendus dans le cadre du DVC passant de 838 en avril 2022 à 551.

Les échanges quotidiens moyens d’actions sur les marchés primaires et les MTF européens ont cependant totalisé 91 milliards d’euros en 2022, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2021, tirée par une volatilité accrue des marchés.

Regard sur la liquidité du marché des actions paysage, les informations de big xyt ont montré que les transactions sur site représentaient 70% de la liquidité adressable globale au quatrième trimestre 2022. Les 30% restants du volume de la liquidité adressable totale étaient représentés par un volume négocié hors sites, sur des internalisations organisées et pures OTC.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici