mardi, 7 décembre 2021

La libération de pétrole des réserves peut affecter la politique de l’OPEP

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires dirigés par la Russie envisagent de suspendre leur accord sur une augmentation progressive de la production de pétrole, a rapporté mercredi le Wall Street Journal, citant des sources informées à ce sujet.

Le groupe étudie la possibilité de franchir cette étape après que les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et le Royaume-Uni se soient tous mis d’accord hier pour libérer du pétrole de leurs réserves respectives. Cependant, certains membres de l’OPEP, tels que les Émirats arabes unis et le Koweït, seraient actuellement opposés à un arrêt temporaire de l’accord de production de pétrole de l’alliance.

L’accord entre l’OPEP et ses alliés est axé sur le retour de 400 000 barils par jour chaque mois jusqu’à la fin de 2021, leur permettant de récupérer progressivement la production aux niveaux d’avant la pandémie tout en offrant une flexibilité en cas d’instabilité supplémentaire du marché pétrolier. La prochaine réunion de l’OPEP+ est prévue début décembre.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici