jeudi, 23 septembre 2021

L’ASIC octroie 339 nouvelles licences AFS au cours de l’exercice 2020-21

La Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements (ASIC) a publié mercredi un rapport détaillant ses activités de licence au cours du dernier exercice, entre juillet 2020 et juin 2021. Le régulateur a fourni 339 nouvelles solutions financières australiennes (AFS) licences et 119 nouvelles licences de crédit dans la durée.

Le dernier exercice a été un peu varié pour le régulateur car le marché a été saisi par l’effet de la pandémie, principalement en raison des blocages financiers. Malgré cela, la société a reçu 1 883 demandes de licences flambant neuves ou de variantes de licences.

Le besoin de licences AFS a dominé avec 565 demandes de licences flambant neuves et 877 demandes de variantes. Mis à part les licences AFS actuellement accordées, le régulateur n’a pas approuvé les demandes de 123 licences AFS alors que le sort de 281 demandes est toujours en attente.

La variété des licences AFS approuvées a pris un coup en 2015 en tant qu’ASIC a délivré 394 licences AFS au cours de l’exercice 2019-2020.

Effet de la pandémie

La pandémie a affecté les procédures standard suivies par l’entreprise au cours du dernier exercice. En règle générale, l’ASIC oblige les entreprises à démarrer leurs activités dans les 6 mois suivant l’obtention de leur licence AFS. Il a prolongé cette durée pour 27 titulaires de licence en raison de problèmes liés à la pandémie.

« Soutenir la reprise de l’Australie après l’effet financier de la pandémie de COVID-19 a été au cœur des travaux des ASIC tout au long de 2020-2021 et continuera d’être une préoccupation pour l’année à venir », a précisé l’ASIC.

L’année dernière a été cruciale pour le régulateur australien, car elle a apporté de nombreux changements dans le secteur des services monétaires. Il a imposé de lourdes restrictions sur l’utilisation et la commercialisation des produits dérivés à effet de levier, en particulier les contrats pour différences (CFD) et les choix binaires interdits.

En outre, la société a prolongé l’allégement de licence pour tous les fournisseurs financiers étrangers (FFSP) jusqu’au 31 mars. 2023, leur permettant d’opérer dans le pays sans licence AFS. En outre, ces entreprises se voient proposer une voie rapide pour obtenir une licence AFS.

« En raison du grand nombre de demandes reçues en mai et juin 2020 concernant les déclarations d’assurances de gestion et financières réformes des services de gestion des obligations, le volume de candidatures en cours d’évaluation est actuellement raisonnablement élevé. Cela pourrait retarder l’évaluation de certaines candidatures en 2021-2022 », a inclus l’ASIC.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici