mercredi, 1 décembre 2021

Le Credit Suisse nomme Christian Deiss à la tête des fusions et acquisitions dans la région APAC

Credit Suisse, une société de services monétaires basée en Suisse, continue de renforcer son existence dans la région Asie-Pacifique (APAC) en nommant un nouveau responsable des fusions et acquisitions (M&A). Selon Reuters, citant une note interne, Christian Deiss remplacera Joe Gallagher dans ses fonctions, qui restera à la en tant que vice-président de la banque d’investissement et des marchés de capitaux pour la région Asie-Pacifique.

Deiss’ LinkedIn profil note qu’il a été sur Credit Suisse depuis octobre 1998, travaillant en tant que directeur général. Il a notamment obtenu un diplôme en administration des entreprises à l’Université de Saint-Gall. En outre, Deiss est titulaire d’une maîtrise en administration des organisations des Hautes Études Commerciales (HEC).

Reuters a mentionné qu’un représentant de la société de services monétaires suisse a actuellement validé le matériel de la note interne. Ce représentant a déclaré que de tels changements interviennent dans le sillage des 200 embauches effectuées par le Credit Suisse dans la région APAC au cours du tout premier semestre de l’année. Avec cette nouvelle nomination, Sanjeev Chaurasia dirigera le département Industrials and Renewable Investment Banking dans la région. En fait, il a travaillé avec Deiss en tant que co-responsable d’un tel site.

Plus de mouvements de direction pour la région asiatique

Dans d’autres mouvements de direction, le Credit Suisse a également noté que Pankaj Goel quittera de la firme suisse en fin d’année après avoir investi plus de 17 ans dans la de la région de l’Asie du Sud-Est. Le mémo mentionnait que Kuan-Ern Tan et Zi-Kuan Lim avaient été nommés respectivement co-responsable de la d’investissement et des marchés de capitaux et responsable des fusions et acquisitions pour l’Asie du Sud-Est.

Tout récemment, la Suisse société de services monétaires a publié une note interne demandant à ses travailleurs non vaccinés aux de travailler à domicile. La procédure a commencé à fonctionner le 7 septembre, alors que la version COVID-19 Delta continue de se répandre considérablement à travers le pays.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici