jeudi, 16 mai 2024

Les associations professionnelles intentent une action en justice conjointe pour s’opposer à la règle des concessionnaires de la SEC

Trois associations de premier plan ont en fait déposé une plainte auprès de la Cour d’appel des États-Unis suite au jugement actuel de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis qui a élargi la définition de « courtier » et de « courtier en valeurs mobilières du gouvernement fédéral ».

Jack Inglis

« [La] règle peu claire et trop large dépasse l’autorité statutaire de la SEC américaine, est arbitraire et capricieuse et a de graves effets sur les marchés financiers,  » ont déclaré conjointement la National Association of Private Fund Supervisors (NAPFM), la Managed Funds Association (MFA) et l’Option Investment Management Association (AIMA).

Les deux règles adoptées nécessitent que certains hedge funds, entre autres, soient les individus, à s’inscrire s’ils satisfont à l’une des deux normes qualitatives, la dernière directive étant destinée à infliger davantage de problèmes d’analyse et de conformité aux acteurs du marché.

NAPFM, MFA et AIMA ont l’intention de laisser la règle inchangée. dans sa totalité pour trois raisons principales : le fait que la SEC n’a pas le pouvoir statutaire d’adopter la toute nouvelle définition ; que la prise de décision est « arbitraire et capricieuse » ; que la directive est « contraire à la loi » en raison du fait qu’elle impose un fardeau à la concurrence qui dépasse le cadre des objectifs de la SEC.

NAPFM a affirmé que la redéfinition pourrait éventuellement entraîner une réduction de la liquidité : »La La redéfinition du terme « négociant » par la SEC des États-Unis bouleverse un siècle de compréhension de la signification de ce terme dans le cadre de l’Exchange Act […] la société tente ici d’étendre sa portée sur les fonds personnels d’une manière que le Congrès n’a jamais imaginée. prétendument conçu pour accroître la liquidité sur les marchés de négociation- pourrait éventuellement avoir pour effet de réduire cette liquidité. taux d’intérêt aussi proche du meilleur coût des deux côtés du marché pour le même titre, ou générer des revenus principalement en enregistrant des spreads acheteur-vendeur ou en profitant des incitations utilisées par les plates-formes de négociation.

Le cas échéant, le nouveau La règle exige que les individus du marché en question s’inscrivent auprès de la commission, deviennent membres d’un organisme d’autoréglementation (OAR) et adhèrent aux lois fédérales sur les valeurs mobilières et aux engagements réglementaires.

Jack Inglis, PDG de l’AIMA, a déclaré : « La SEC des États-Unis a en fait outrepassé son autorité statutaire en concluant à tort que les clients des courtiers pourraient être eux-mêmes des concessionnaires – un écart clair par rapport à la définition et à la compréhension statutaires de ce qui impliquait en réalité un « courtier » en valeurs mobilières au cours des 90 dernières années. .

« Cette directive exigera que certains hedge funds – qui ne sont pas des concessionnaires et qui n’ont en fait jamais été considérés comme des concessionnaires – soit s’enregistrent en tant que concessionnaires, les soumettant ainsi à une structure réglementaire irréalisable, soit les obligent à s’inscrire. de réduire considérablement ou de cesser complètement leurs activités commerciales. »

Il a ajouté que ces deux résultats devraient entraîner des dommages inutiles et considérables aux marchés, aux investisseurs et à certains fonds.

La SEC a également vérifié que les règles finales excluent : toute personne possédant (ou contrôlant) des propriétés d’un montant inférieur à 50 millions de dollars, les entreprises d’investissement inscrites en vertu de l’Investment Company Act de 1940, les banques de réserve, les entités souveraines et les banques mondiales ( comme spécifié dans les directives finales).

En savoir plus : La SEC qualifie les hedge funds négociant des bons du Trésor de « concessionnaires » dans le cadre d’un tout nouveau changement de règle.

Bryan Corbett, président et président de la MFA. , a ajouté : « Nous n’avions d’autre choix que de contester la règle des concessionnaires, car elle nuirait aux marchés et créerait une énorme incertitude pour les investisseurs.

» […] Les superviseurs de possession alternative ne sont pas des concessionnaires. Ce sont des clients des concessions. Si la ligne directrice est maintenue, cela pourrait signifier que les gestionnaires concernés et les fonds qu’ils gèrent perdraient les titres de leurs clients auprès de leurs contreparties concessionnaires et pourraient ne pas participer aux introductions en bourse. Cela nuirait aux fonds, à leurs investisseurs et aux prestataires cherchant à lever des capitaux. « 

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline