mardi, 24 mai 2022

L’OPEP révise à la baisse la croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a évalué jeudi dans son rapport de mai que l’évolution des besoins mondiaux en pétrole en 2022 sera inférieure de 0,3 million de barils par jour (bpj) à son estimation du mois dernier, atterrissant à 3,4 millions de bpj. La prévision tient compte « des baisses potentielles du PIB mondial et du renouvellement de la variante Omicron du COVID-19 en Chine et de son impact sur la demande mondiale de pétrole ». Le besoin mondial de pétrole est prévu à 100,3 millions de bpj, en baisse de 0,2 million de bpj par rapport à Rapport d’avril.

La croissance de l’offre de pétrole hors OPEP pour 2022 est réduite de 0,3 million de bpj à 2,4 millions de bpj, pour un niveau annuel typique de 65,97 millions de bpj. La production de liquides de la Russie pour 2022 est révisée à la baisse de 0,36 million de bpj, tandis que l’offre des est globalement la même à 1,29 million de bpj.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici