samedi, 16 octobre 2021

L’UE sanctionne 8 personnes supplémentaires à cause de la crise en Crimée

L’Union européenne a révélé lundi des mesures limitatives sur 8 personnes supplémentaires « pour soutenir activement des actions et exécuter des politiques qui affaiblissent ou menacent la stabilité territoriale, la souveraineté et l’autonomie de l’Ukraine. »

Les sanctions ciblent les juges, les procureurs de district et les agents de sécurité qui « ont effectivement fait des choix biaisés dans des affaires à motivation politique, et ont poursuivi ou opprimé les contestataires de l’annexion interdite de la Crimée et de Sébastopol. » Les mesures punitives consistent en un gel des avoirs et une UE restriction de voyage. Le syndicat a jusqu’à présent approuvé 185 personnes et 48 entités en plus de présenter des sanctions financières contre la Russie et la zone annexée de Crimée et Sébastopol.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici