mercredi, 19 juin 2024

Marc Wyatt : un buy-side proactif

Quelles sont les modifications de la structure du marché qui auront le plus d’impact sur les acheteurs et comment s’y retrouveront-ils ?

La fragmentation continue des liquidités et l’émergence de nouvelles plateformes continuent de stimuler l’innovation. Cette innovation dépasse le cadre réglementaire. Les régulateurs du monde entier s’efforcent de suivre le rythme. Aux US, la SEC a réagi en publiant une série de propositions pour traiter divers aspects du marché – des exigences de divulgation accrues, des rachats, des cycles de règlement, des taux d’intérêt courts, des rapports sur les swaps basés sur des titres, etc.

En réponse, le côté acheteur doit être proactif et s’engager avec les régulateurs et les groupes industriels pour mettre en évidence tout impact involontaire de toute nouvelle règle susceptible de nuire à l’accès de nos clients à la liquidité. Sur le plan opérationnel, chaque nouvelle règle représente un impact unique sur le marché. Pris ensemble, cette confluence de nouvelles règles et de régimes potentiellement incohérents dans le monde obligera les acteurs du côté achat à constituer des équipes interfonctionnelles pour mettre en œuvre et surveiller leur conformité.

Comment pensez-vous que la divergence réglementaire post-Brexit aura un impact sur les marchés et comment les trading desks peuvent-ils adapter leurs stratégies en conséquence ?

Nous constatons que les différentes autorités de réglementation et de concurrence divergent, ce qui pourrait avoir un impact sur l’accessibilité et la liquidité du marché. Cela dit, il reste des domaines d’intérêt commun, et les événements géopolitiques récents semblent avoir aligné les régimes plus étroitement alors qu’ils cherchent à maintenir un attrait relatif pour les acteurs du marché. Nous analyserons l’impact potentiel et représenterons nos points de vue, au nom de nos clients. Notre espoir est que le dialogue entre les régulateurs qui existe déjà puisse être maintenu ou même étendu avec l’objectif de marchés efficaces et d’une liquidité accrue restant au premier plan de leur réflexion.

Nous saluons l’accent mis sur une bande consolidée, car cela offrira une plus grande transparence pour les acteurs du marché, un ensemble de données beaucoup plus propre pour l’analyse post-négociation, et permettra de définir plus clairement les volumes adressables. Comme toujours, il appartient à nos équipes commerciales régionales de naviguer dans l’évolution de la structure du marché et d’offrir le meilleur résultat à nos clients.

Que reste-t-il de la dernière pièce du puzzle pour l’adoption institutionnelle du trading de crypto-monnaie ?

Si seulement il y avait une dernière pièce du puzzle. Je pense qu’il reste encore plusieurs éléments à mettre en place pour une véritable adoption institutionnelle de l’investissement dans la crypto-monnaie.

Tout d’abord, et probablement le plus important, la clarté de la réglementation est requise. L’ambivalence actuelle des principaux régulateurs ne semble pas susceptible de se poursuivre indéfiniment. Cela dit, nous n’avons pas encore vu de modèle réglementaire définitif pour cette classe d’actifs. Des annonces récentes du Royaume-Uni et des États-Unis indiquent que des personnes travaillent dur sur cette question, mais il s’agit clairement d’un sujet complexe qui nécessitera une main habile pour atteindre les objectifs déclarés des régulateurs en matière de protection des détaillants et de lutte contre le blanchiment d’argent.

Deuxièmement, les données de marché sont un gâchis. Échanges fragmentés utilisant une variété de protocoles et rencontrant des problèmes de pannes, de qualité des données et de responsabilité. En théorie, certains aspects de la blockchain devraient rendre les marchés plus transparents, mais en pratique, les la matrice évolutive des échanges et les produits dérivés opaques font du trading de qualité institutionnelle et de la meilleure exécution un défi fascinant, mais très résoluble.

Enfin, le domaine où il semble y avoir le plus de progrès est celui des capacités opérationnelles institutionnelles, en particulier la détention. Ce n’est pas un problème pour les investisseurs de détail, où l’auto-garde ou la garde mixte en bourse est acceptable, mais les institutions exigent une ségrégation et une sécurité des actifs à un niveau nettement plus élevé. Beaucoup de gens très intelligents travaillent dur pour apporter des solutions à ces points douloureux. Aucun d’entre eux n’est insurmontable et je suis optimiste que nous continuerons à voir tomber les obstacles à l’adoption institutionnelle.

Comment avez-vous adapté votre portefeuille de trading à la lumière de l’essor de l’investissement indiciel/passif ?

Le plus grand impact des stratégies d’investissement passif a sans aucun doute été la migration de la liquidité vers l’enchère de clôture. En tant que bureau de négociation d’un gestionnaire d’actifs actif, nous répondons aux opportunités de liquidité chaque fois qu’elles se présentent, et nous interagissons avec l’enchère de clôture de manière opportuniste et nous fournirons des liquidités supplémentaires si le prix non croisé semble favorable.

Un autre impact de la hausse des investissements passifs/indexés est le manque de rotation/liquidité de certains des grands noms de l’indice. Les détenteurs d’indices ne vendent généralement pas leurs avoirs à moins qu’il y ait un événement de rééquilibrage et, par conséquent, le flottant disponible dans ces noms a tendance à être inférieur à ce qui est indiqué.

Quel est l’impact de la croissance du segment de la vente au détail sur les investisseurs institutionnels et comment avez-vous adapté vos stratégies pour vous y adapter ?

En Europe, le commerce de détail reste une petite partie du le paysage de la liquidité (7-10 %) par rapport aux États-Unis (20 %) et il peut être difficile d’interagir directement avec cette liquidité. Divers mécanismes sont en cours de développement pour rendre les volumes de détail européens plus accessibles aux investisseurs institutionnels, et nous restons attentifs à toutes les nouvelles initiatives qui nous permettraient de fournir des liquidités uniques à nos clients.

Dans l’ensemble, les investisseurs institutionnels préféreraient profiter de la liquidité croissante des particuliers. Parfois, les flux de détail peuvent représenter une « liquidité inaccessible », donc une meilleure compréhension de la véritable activité de détail permettrait aux institutions de gérer leur consommation de liquidité avec plus de précision. De plus, l’activité de vente au détail peut créer une volatilité excessive obligeant les institutions à déterminer si les perturbations des prix sont réelles ou transitoires.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline