dimanche, 29 janvier 2023

NYSE revendique un problème technique pour les problèmes de négociation précoces

La Bourse de New York (NYSE) a connu une ouverture volatile du marché mardi alors que ce qui semblait être un plancher – une préoccupation majeure – avec des arrêts de limite supérieure/limite inférieure (LULD) déclenchés par erreur – a déclenché les enchères d’ouverture d’environ 84 symboles seront annulées. L’inquiétude a été reconnue pour la première fois par le NYSE (qui appartient à ICE) à 10 h 21 HE, date à laquelle la bourse a confirmé qu’elle « examinait les problèmes signalés avec l’enchère d’ouverture ». À 10h57 HE, le problème a été reconnu, l’échange indiquant que : « Dans un sous-ensemble de signes, l’ouverture des enchères n’a pas eu lieu » et que les entreprises membres concernées pourraient déposer des réclamations « Plainly Incorrect » ou Directive 18 pour toute transaction rompue. .

Dans une déclaration de suivi, le NYSE a vérifié qu’un « problème de système » indiquait qu’il n’avait pas organisé d’enchères d’ouverture dans un sous-ensemble de ses titres cotés, entraînant des échanges constants à partir de 9h30 ET sans enchère d’ouverture imprimer. Les transactions interrompues et celles qui ont été affectées par les fluctuations de prix devaient être déclarées nulles et non avenues ou aberrantes (selon l’heure à laquelle elles se sont produites) et éliminées du calcul du taux du jour, la bande consolidée étant ajustée en conséquence après la fermeture. Le problème a été attribué par l’échange à un problème technique, il y a eu une conversation entre les acteurs du marché pour savoir s’il aurait pu y avoir d’autres éléments en jeu, comme un échange de programme qui a mal tourné. Ces rumeurs ne sont pas officielles; et l’échange a en fait été incontestable dans sa description. « De tels événements sont extrêmement rares, et nous examinons attentivement l’activité de la journée pour garantir le plus haut niveau de solidité de nos systèmes », a déclaré le directeur de l’exploitation de NYSE, Michael Blaugrund, dans un rapport.

Les actions concernées comprenaient Verizon, McDonald’s, Wells Fargo et Walmart.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici