mercredi, 11 mai 2022

Quantitative Brokers lance un outil de suivi des liquidités institutionnelles

Le fournisseur d’algorithmes d’exécution de trading, Quantitative Brokers, a lancé un nouvel outil de suivi des liquidités pour les investisseurs institutionnels visant à les aider à obtenir la meilleure exécution.

Baptisé Liquidity Tracker, le nouvel outil est gratuit et peut être utilisé par les investisseurs institutionnels pour une analyse en temps réel afin de les aider à minimiser l’impact sur les prix de leurs ordres.

Quantitative Brokers a confirmé qu’au cours de la première phase du déploiement de l’outil, il suivra environ 20 marchés dans le monde, en analysant l’activité historique et en temps réel de la liquidité et de la taille des cotations pour chaque classe d’actifs.

Il sert également de moniteur de santé pour les marchés, a déclaré le fournisseur d’algorithmes, en raison de ses mises à jour intrajournalières.

« QB Liquidity Tracker marque une étape importante pour nous depuis le lancement du Roll Tracker de QB, renforçant notre position en tant que fournisseur leader d’algorithmes et d’analyses », a déclaré Shankar Narayanan, responsable de la recherche chez QB.

« Identifier l’état de la liquidité est une étape essentielle pour comprendre et utiliser la prochaine frontière de l’exécution algorithmique, que nous appelons les régimes. »

Le développement fait suite à la récente mise à niveau par Quantitative Brokers de son algorithme d’exécution des options Striker sur les contrats à terme, initialement lancé en avril 2020.

La société a lancé le Striker 2.0 nouvellement étendu sur le marché en octobre de l’année dernière, qui permet aux utilisateurs de rechercher, d’afficher et d’échanger des incréments de cotation d’échange minimum, en plus de ses capacités existantes qui permettaient aux traders de participer à incréments d’échange.

Il a également lancé ses algorithmes sur Hong Kong Exchanges and Clearing (HKEX) en août de l’année dernière, en raison de la demande croissante de capacités de négociation en panier.

« Nous sommes désormais bien placés pour entrer dans cet espace [basket trading] pour les grands gestionnaires d’actifs qui cherchent à négocier des indices boursiers mondiaux », a déclaré le directeur général Christian Hauff à The TRADE à l’époque.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici