mardi, 16 avril 2024

UE : la destruction d’un barrage ukrainien est un crime de guerre

Le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est déclaré mardi « abasourdi par l’attaque sans précédent » contre le barrage de Kakhovka. Il a réitéré que les dommages aux installations civiles certifient comme un crime de guerre et que la Russie « et ses mandataires » seront tenus pour responsables.

Plus tôt, les autorités ukrainiennes ont déclaré que le barrage sur le Dniepr avait été détruit lors d’une attaque russe. avec la centrale hydroélectrique associée. Michel a ajouté qu’il soulèvera le problème lors de la prochaine conférence du Conseil européen et proposera plus d’aide aux zones inondées.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici