vendredi, 9 décembre 2022

Cello gagne 2,3 millions d’euros pour développer l’acquisition de clients par le bouche à oreille

Le coût d’acquisition de clients est le principal facteur qui limite la croissance du chiffre d’affaires des entreprises SaaS. Sur le marché actuel, la croissance est également freinée par des facteurs externes. Au niveau macroéconomique, les fondateurs sont aux prises avec la nouvelle réalité du ralentissement technologique. De plus, le coût de la publicité est monter en flèche. Le coût par millier d’impressions (CPM) de Meta a augmenté de 61 % par rapport à l’année dernière ; TikTok a augmenté de 185 % et l’affichage programmatique de Google a augmenté de 75 %.< /p>

En raison de ces conditions de marché, les entreprises SaaS ont besoin d’autres voies de croissance. Les extensions évolutives des stratégies de croissance existantes ont historiquement fait baisser les coûts d’acquisition de clients SaaS (CAC). Le bouche-à-oreille est un facteur clé dans l’évaluation de la traction des startups en phase de démarrage et de croissance. Malgré son importance, la chaîne n’est pas bien comprise par les fondateurs.

C’est là qu’intervient Cello basé à Munich. Le startup vise à donner aux entreprises SaaS la possibilité de transformer rapidement le bouche-à-oreille en un précieux canal d’acquisition. Qu’une entreprise soit axée sur les produits ou les ventes, les entreprises SaaS peuvent ajouter un nouveau canal évolutif au retour sur investissement positif en quelques heures au lieu de plusieurs mois, sans avoir à gérer de frais généraux opérationnels. Et pour offrir une « croissance axée sur l’utilisateur » pour les stratégies d’acquisition de clients afin d’exploiter la base d’utilisateurs existante à un CAC beaucoup plus faible, il a apporté 2,3 millions d’euros en financement de pré-amorçage.

Le cycle a été mené par byFounders, avec la participation de Petit VC, Possible Ventures et Notion Capital, avec des investisseurs providentiels de Youtube, Personio, McMakler, et d’autres.

Cello compte parmi ses clients Demodesk, Sastrify, Unlock, Butter et d’autres. L’entreprise utilisera le financement pour développer sa part de marché en Europe et Nord Amérique.

Stefan Bader, co- Le fondateur et PDG de Cello a déclaré : « La mise à l’échelle de la distribution des produits est une priorité pour chaque nouvelle entreprise logicielle, les fondateurs cherchant à prendre l’avantage sur la concurrence. Les grandes entreprises exploitent déjà leur base d’utilisateurs pour attirer et convertir de nouveaux clients et voient d’autres opportunités d’optimiser cette partie du parcours de vente. C’est là qu’intervient Cello. Nous aidons les entreprises SaaS à transformer le bouche-à-oreille en une superpuissance d’acquisition de clients.”

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici