mardi, 23 avril 2024

Connected Capital d’Amsterdam clôture un deuxième fonds de 154 millions d’euros ; double sur les scale-up B2B SaaS européens

Connected Capital, basée à Amsterdam, une société de capital-risque et de capital-investissement qui se coordonne avec les principaux B2B européens sociétés SaaS, a révélé jeudi qu’elle avait effectivement clôturé son fonds II à 154 millions d’euros. L’investissement financier provenait de tout nouveaux financiers institutionnels de premier ordre ainsi que de LPs de retour en plus d’un engagement considérable de GP.

La société déclare que le deuxième fonds est 3 fois plus grand que son fonds précédent et apporte possessions globales à plus de 200 millions d’euros.

Utilisation du capital

Connected Capital déclare que les fonds l’aideront pour poursuivre sa méthode d’investissement pratique impliquant un capital intelligent avec une maîtrise SaaS qui aide les fondateurs à développer leurs activités.

En plus de poursuivre ses investissements dans les activités SaaS B2B en phase de croissance, la société évalue également les services en phase de rachat et envisage des investissements financiers pouvant atteindre 40 millions d’euros.

Connected Capital’s Mathijs Robbens, partenaire de gestion, déclare : « De nouveaux services ingénieux et évolutifs ouvrent les performances à une vitesse extraordinaire. Il est motivant de soutenir des modèles d’entreprise basés sur le cloud, et notre deuxième fonds nous aidera à avoir plus d’impact sur le développement et l’innovation SaaS dans le deux prochaines années. »

Soutenir l’entreprise SaaS B2B pour évoluer et se développer

Fondée en 2017 par Wim Haring, Geert van Engelen, Mathijs Robbens et Olaf te Spenke, Connected Capital est un investisseur dans les entreprises SaaS B2B européennes en phase de développement et de rachat.

La société met à la disposition des entrepreneurs des capitaux et un savoir-faire en pure-play SaaS afin d’accélérer la croissance de leurs services. À ce jour, ils ont effectivement réalisé neuf investissements financiers dans des plateformes à travers l’Europe.

Robbens déclare : « Nous recherchons des créateurs avec une tolérance réfléchie et pragmatique au danger, qui peuvent également reconnaître leurs forces et leurs points faibles afin de développer un plus grand pool de compétences et déléguer de manière appropriée. Des fondamentaux solides sont essentiels à la croissance des services, mais une équipe flexible, variée et adaptative est ce qui rend le succès durable dans un secteur en développement et concurrentiel comme le B2B SaaS. »

Investissements made from Fund II

Connected Capital a actuellement réalisé son tout premier investissement financier à partir du Fund II en achetant Surepay, une fintech néerlandaise fournissant une vérification du bénéficiaire sous forme de SaaS aux banques.

L’investissement financier du Fonds II, Connected Capital, soutient également la croissance mondiale continue des sociétés du portefeuille du Fonds I.

L’une de ces sociétés est Foleon, une plate-forme martech pour développer du contenu numérique adaptatif. Il s’est en fait fortement développé tant en Europe qu’aux États-Unis. Dans le domaine des technologies RH, ils ont en effet soutenu Speakap et Concentra Analytics, qui ont tous deux révélé un développement international accéléré grâce à l’investissement de Connected Capital. Les entreprises de portefeuille Omnia et ChannelSight proposent des outils numériques cruciaux qui aident les vendeurs et les marques à effectuer leurs opérations de commerce électronique plus efficacement.

Récemment, Connected Capital a également terminé ses investissements financiers dans l’expert en hébergement cloud haute performance UpCloud et la plateforme d’événements virtuels Brella. De plus, en 2021, l’équipe a également accompagné la fusion d’Onegini et d’iWelcome pour former OneWelcome, le fournisseur européen « leader » de l’accès client et de la gestion des identités.

Afin de garantir un soutien tactique et fonctionnel à leur portefeuille , Connected Capital se prépare à ne pas faire plus de 10 investissements à partir du nouveau fonds. Mathijs Robbens ajoute : « Notre aspiration est de devenir l’investisseur SaaS B2B le plus demandé en Europe. L’ingrédient le plus important de cela est la valeur que nous apportons et notre portefeuille d’activités et les créateurs qui en bénéficient. Lorsque nous achetons une entreprise, nous nous consacrons aux fondateurs et nous mettons tout en œuvre pour aider leur entreprise à accélérer sa croissance. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici