mercredi, 7 décembre 2022

DinMo collecte 1,6 million d’euros pour son offre visant à forger une nouvelle norme pour l’entreposage des données clients

DinMo, une startup d’entreposage de données qui s’adresse au client silos de données, a révélé aujourd’hui avoir levé 1,6 million d’euros de fonds d’amorçage.

Le fonds d’amorçage paneuropéen Seedcamp a dirigé le cycle d’amorçage de la basée à Paris, qui a atteint une clôture finale avec de nouvelles contributions de Kima Ventures, Motier Ventures et Financière Saint James.

Un certain nombre de business angels ont également présenté des compétences en et en données, notamment Amirhossein Malekzadeh (co-fondateur du service de surveillance cloud Logmatic.io, maintenant DataDog HQ), et Stéphane Levy (président fondateur, agence de numérique et de performance , Labelium)

Les nouveaux fonds permettront à DinMo d’engager davantage d’ingénieurs produit, suite à la lancement de sa plateforme début septembre.

Dans la nouvelle ère de l’informatique décisionnelle hyper pertinente, les entrepôts de données fournissent des systèmes cloud pour gérer, analyser et générer des rapports sur ces données directement depuis la source.

Un entrepôt de données est défini comme un dépôt de données centralisé, avec des outils d’analyse intégrés pour exécuter diverses tâches d’informatique décisionnelle.

Idéalement, l’entrepôt permet aux cadres de niveau C d’accéder immédiatement aux ensembles de données qui peuvent avoir eu lieu il y a des mois ou des années, afin qu’ils puissent être fusionnés dans la réflexion stratégique au niveau du conseil d’administration.

Avec les données client, les systèmes actuels regroupent généralement les ensembles de données et les attribuent à chaque client historique. Les systèmes de gestion de la relation client (CRM), comme Salesforce ou mParticle, sont généralement utilisés et souvent exécutés à partir du cloud ou sur site ; ce dernier offre des avantages cruciaux en matière de cybersécurité.

Mais DinMo affirme qu’il y a un gros défaut avec les solutions de gestion des données basées sur le CRM. Il affirme que les licences de logiciels CRM « coûteuses » sont perçues comme étant destinées aux entreprises riches et possèdent des courbes de mise en œuvre « complexes ».

Il existe également des problèmes de confidentialité concernant la manière dont les données CRM sont traitées, et ces problèmes prolifèrent une fois qu’une plate-forme d’entreposage de données à distance est utilisée.

Considéré comme le « moyen le plus simple » d’activer les données client, DinMo vise à résoudre les complications et les goulots d’étranglement liés à la législation sur la confidentialité auxquels sont confrontées les équipes d’intégration de données dirigées par les clients.

C’est la fonctionnalité de segmentation des données qui fait une grande partie du travail fastidieux.

L’utilisation de la segmentation des données permet aux utilisateurs de DinMo de traduire les profils des clients CRM afin qu’ils soient tels qu’ils sont une fois dans l’entrepôt de données.

De plus, chaque segment de profil peut être marqué avec des balises « audience visuelle », y compris avec les outils d’analyse en ligne de DinMo, permettant d’extraire plus facilement des informations à des fins marketing.

Les efforts de DinMo arrivent à point nommé, car les sociétés de doivent trouver un moyen de remplacer les avantages des cookies tiers. Les cookies sont de minuscules plug-ins de collecte de données installés du côté de l’utilisateur pour suivre l’activité du navigateur et produire des informations en ligne.

Google, éditeur du premier navigateur Web Chrome, s’apprête à retirer sa prise en charge des cookies tiers, ce qui signifie que les entreprises auront besoin de nouvelles méthodes de première partie pour obtenir les données des clients et les utiliser à des fins de marketing. Selon McKinsey, les entreprises qui luttent dans cette transition pourraient voir un 10 à 20 % d’augmentation de leur facture marketing.

L’investisseur Seedcamp, Felix Martinez, a expliqué : « Avec la suppression progressive des cookies tiers, les entreprises recherchent activement des moyens d’adopter des stratégies de données propriétaires.

« C’est le moment idéal pour créer une plate-forme de données client de nouvelle génération pour les spécialistes du marketing, et nous pensons qu’Oussama et l’équipe DinMo ont le mélange parfait de proximité avec l’espace problématique et d’expertise opérationnelle pour devenir un acteur clé de la pile de données moderne. . »

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici