samedi, 3 décembre 2022

Fraîchement sorti du lancement de son premier scooter électrique, Zapp devient public dans le cadre d’un accord de fusion SPAC

Zapp Electric Automobiles, fabricant du scooter auto-facturé à « l’accélération la plus rapide » au monde, rendra public un plan SPAC avec la voiture à usage unique CIIG Capital Partners, a-t-il été révélé aujourd’hui.

Lorsque l’accord sera conclu, l’offre verra les actions de l’entreprise exemptée des îles Caïmans (gérée depuis Londres) se négocier sur le Nasdaq à New York.

Zapp a fait sa marque en juin en lançant son scooter électrique de lancement, la conception de l’i300, dont le lancement intervient 5 ans ou deux après le démarrage de l’entreprise en 2017.

L’i300 est présentée comme une voiture « métropolitaine électrique à hautes performances » sur deux roues. Il cible les consommateurs à la recherche d’un transport urbain à faibles émissions, mais avec une dose supplémentaire de « plaisir ».

À l’intérieur de l’i300 se trouve une batterie lithium-ion de 6 kg. Grâce aux prises murales 220 v/110 v fournies, la charge rapide permet de recharger les scooters de Zapp, de 20 % de charge à 80 %, en moins de 40 minutes.

En termes d’impact sur le climat, Zapp a en fait tenté de minimiser les pièces mobiles, les étapes d’assemblage et la carrosserie et affirme que son choix de matériaux est également respectueux de l’environnement.

Construit avec un alliage métallique léger, les scooters de Zapp se composent d’un moteur électrique qui, en plus des circuits d’enroulement typiques utilise des aimants irréversibles pour une capacité de transmission existante supplémentaire.

Selon Zapp, il existe également une transmission par courroie en fibre de carbone pour augmenter les vitesses, indiquant que le scooter peut atteindre 60 miles par heure en 5 secondes environ.

Swin Chatsuwan, créateur et PDG de Zapp, a déclaré :  » L’entrée sur les marchés publics est un tournant important pour Zapp et celui que nous avons poursuivi avec diligence depuis nos débuts.

 » S’intégrer au CIIG II (le SPAC) et devenir une entreprise ouvertement cotée ss nous permettra de faire évoluer notre activité, d’augmenter la production et de répondre aux besoins d’électrification sur le marché des deux-roues électriques, pour la plupart sous-exploité. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici