mercredi, 22 septembre 2021

Glovo cherche à renforcer sa division Q-commerce en acquérant deux startups de livraison d’épicerie : Découvrez ici

Plus tôt cette année, livraison à la demande basée à Barcelone startup< /a> Glovo s’est lancé dans une vague d’acquisitions et a acquis plusieurs sociétés du groupe Delivery Hero pour 170 millions d’euros. Aujourd’hui, la startup espagnole de livraison à la demande a annoncé l’acquisition de deux sociétés de livraison d’épicerie Lola Market et Mercadão.

Le marché Lola et Mercadão relient les supermarchés, les marchés traditionnels et les magasins indépendants locaux aux clients. Alors que Lola Market opère en Espagne, Mercadão est exclusif au Portugal. Cependant, entre les deux sociétés, elles ont un portefeuille de plus de 30 partenaires à travers les deux pays.

Contact direct avec l’acheteur

Fondée en 2015 par Luis Perez del Val Sheriff, Lola Market est une plateforme en ligne qui propose un service d’achat en ligne de produits alimentaires dans les supermarchés, les marchés traditionnels et les magasins de quartier.

Le client peut choisir parmi une large sélection de boutiques disponibles sur le Web ou l’application de service et peut même effectuer des achats simultanés dans plusieurs établissements. Une fois l’achat en ligne effectué, un personal shopper se charge de choisir chacun des produits de la liste de courses qui sera livré en 1h ou à l’heure souhaitée par le client.

Val Sheriff déclare : « nous sommes très fiers de rejoindre Glovo et Mercadão, et nous pensons qu’ensemble, nous offrons aux utilisateurs la meilleure expérience de livraison de courses en Europe. Notre expertise dans les achats planifiés et les livraisons de gros paniers, ainsi que notre base d’utilisateurs fidèles et notre technologie, en font une proposition très attrayante. »

À propos de Mercadão

Fondée en 2018, Mercadão est une place de marché à la demande exclusive au Portugal. L’entreprise offre aux consommateurs un guichet unique avec une livraison gratuite de 2 heures sur de grands paniers des meilleurs détaillants tels que Pingo Doce, Decathlon, etc. L’objectif de l’entreprise est d’être le marché de référence de la livraison le jour même au Portugal.

S’exprimant sur le développement, Gonçalo Soares da Costa, PDG de Mercadão, a déclaré : « Glovo a une vision très ambitieuse pour l’avenir de l’épicerie en ligne en Europe et c’est l’une de laquelle nous sommes ravis de faire partie. Nous pensons que l’expérience et le talent combinés des équipes de Mercadão et de Lola Market, associés à la portée internationale de Glovo, permettront nous pour offrir un service de livraison vraiment inégalé à nos clients. »

Comment les acquisitions profiteront-elles à Glovo ?< /h2>

Glovo affirme que l’acquisition de Lola Market et de Mercadão complète sa stratégie de croissance et renforce sa division Q-commerce. En termes de croissance, la société a récemment acquis les activités de Delivery Hero en Europe de l’Est et a signé un partenariat de 100 millions d’euros avec la société immobilière suisse Stoneweg.

Glovo pense que l’évolution des habitudes de consommation redéfinit le secteur de la livraison et cet accord est le reflet de ce changement ; permettant à Glovo de couvrir les trois principales occasions d’achat pour les consommateurs d’épicerie : les produits de première nécessité, la commodité d’accès rapide et les achats planifiés (commandes de paniers plus importants).

Les deux marques acquises fonctionneront indépendamment de Glovo ; ils tomberont également sous la direction de Gonçalo Soares da Costa, PDG de Mercadão. L’objectif sera de reproduire le succès de Mercadão et de Lola Market dans tous les pays où Glovo opère, en s’étendant initialement en Pologne et en Italie.

Oscar Pierre, PDG et co-fondateur de Glovo, déclare : « Nous voyons un énorme potentiel sur le marché de l’épicerie à la demande, et les deux sociétés sont des acteurs locaux solides sur leurs marchés respectifs, et renforcent encore notre offre Q-Commerce. Avec Lola Market et Mercadão à bord, nous pouvons établir des partenariats plus solides avec les détaillants, offrir à nos utilisateurs des achats en gros et fournir un service plus complet. »

Pierre ajoute : « Ces acquisitions représentent une avancée significative pour nous, car nous sommes désormais en mesure de couvrir toutes les principales considérations d’achat pour les clients de l’épicerie, faisant de Glovo un guichet unique pour l’épicerie en ligne. »

Recevoir tout ce qui est livré

Fondée en 2015 par Gerard Olive, Miguel Vicente, Oscar Pierre et Sacha Michaud, Glovo met en relation les clients avec des coursiers locaux indépendants qui achètent des produits dans n’importe quel restaurant ou magasin d’une ville. De plus, l’entreprise livre également des colis urgents pour un tarif variable.

À ce jour, la plateforme a livré plus de 190 millions de commandes multicatégories dans le monde, comme indiqué sur son site Web. Et, en 2020, il a connu un taux de croissance de plus de 300 % d’une année sur l’autre.

En outre, la division Q-commerce de Glovo est également sur la bonne voie pour atteindre une valeur brute de transaction (GTV) annuelle de plus de 300 millions d’euros cette année, et s’attend à ce qu’elle triple d’ici la fin de 2022, dépassant un taux d’exécution de 1 milliard d’euros.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici