mercredi, 22 mai 2024

La campagne Not Optional aide à mettre 5 milliards d’euros supplémentaires entre les mains des employés des startups européennes

Travailler pour The Man. À côté des mots de Benjamin Franklin, « cependant dans ce monde rien ne peut être défini comme spécifique, sauf la mort et les impôts », c’est une réalité de la vie. À moins bien sûr que vous ne soyez The Guy. Dans ce cas, vous travaillez pour les actionnaires, qui finissent par être The Male.

N’est-ce pas l’un des premiers attraits de travailler pour une startup technologique, censé être un plan de choix lucratif si /lorsque l’entreprise est un succès ? En tant que vétéran du tout premier boom des dot com, je peux personnellement témoigner de l’appel, car après avoir encaissé, c’était l’une des méthodes que j’ai financées pour mon tout premier voyage en Europe. Cela s’est transformé en un séjour de 23 ans, quelque peu perturbé.

C’est peut-être l’Américain caché qui réside toujours en moi, mais quand j’ai lu qu’en 2017, les chiffres moyens de propriété des membres du personnel européens pour un démarrage tardif- les augmentations se situaient en moyenne autour de 12 % contre 20 % dont mes compatriotes étaient ravis, eh bien, quelque chose doit être fourni, non ?

Non facultatif

Grâce en partie à une campagne lancée la même année par Index Ventures, avec quelque 700 PDG, Not Optional, l’offre commence à être proposée.

Une toute nouvelle analyse de Not Optional révèle qu’au cours des six dernières années, cette moyenne de 12 % est désormais environ 16 pour cent. Pas plutôt les 20 % encore appréciés dans tout l’étang, mais une augmentation de 4 % vaut mieux qu’une augmentation nulle, et les chiffres grimpent.

En regardant les chiffres de 2021 et 2022, les années qui ont vu le couronnement de 124 nouvelles licornes soutenues par du capital-risque, cette augmentation en pourcentage équivaut à quelque 5 milliards d’euros supplémentaires qui ont été mis entre les mains des travailleurs européens des start-up.

« Cette augmentation de l’actionnariat des travailleurs européens renforcera encore plus l’environnement de la start-up et relancer un volant d’inertie de développement et d’investissement financier », déclare Dominic Jacquesson, vice-président d’Index Ventures, Insight and Skill.

Et de manière appropriée, car l’augmentation de la propriété des travailleurs remet non seulement la coopération dans la coopération et accroît la fierté de la propriété de son travail, mais met également du capital dans leurs poches collectives pour le payer toujours plus loin. Je crois que cela pourrait s’appeler l’économie latérale du ruissellement ? Jacquesson précise encore plus :

« Non seulement les choix d’actions aident les entreprises à franchir une étape internationale pour les talents, mais ceux qui sont partis avec succès produisent également des ‘diplômés’ qui réinvestissent souvent leur richesse, ensemençant l’écosystème avec de nouveaux créateurs et des investisseurs providentiels. Les avantages de la propriété des travailleurs sont en fait connus depuis longtemps dans la Silicon Valley ; il est extrêmement satisfaisant de voir l’Europe rattraper son retard. »

Engagement des décideurs politiques

Être juste et rester en perspective, Not Optional est un projet visant à accroître la sensibilisation et à attirer l’attention des décideurs sur les directives et directives obsolètes qui restreignent la propriété des travailleurs et ne font qu’ajouter à la disparité.

Et clairement, cela joue bien son rôle, car des réformes ont actuellement été observées en Irlande, aux Pays-Bas et en Espagne, et des réformes supplémentaires devraient avoir lieu plus tard cette année au Royaume-Uni, en Autriche et en Belgique. .

Selon le classement des nations de Not Optional, qui prend en compte une série d’éléments pour évaluer l’efficacité de 24 plans de choix d’actions nationaux distincts, les nations qui ont effectivement procédé à des réformes ont, comme on pouvait s’y attendre, augmenté dans les rangs :

Pays

Classement précédent

Nouveau classement

Irlande

9e

Joint 5e

Pays-Bas

11e

8e

Espagne

14e

Joint 11e

Réformes introduites à partir du 1er janvier 2023 :

Irlande : Le régime national d’options sur actions ou programme d’engagement des membres du personnel clé (KEEP) a été englobé jusqu’en 2025, avec des travailleurs à temps partiel et flexibles. Des améliorations ont également été apportées au plafond des affaires à vie (augmenté de 3 millions d’euros à 6 millions d’euros) et au rachat d’actions par l’entreprise aux membres du personnel appropriés.

Espagne : dans le cadre de la loi sur les startups qui a été autorisé en 2022, le montant global des stock-options exonérées d’impôt que les membres du personnel peuvent obtenir chaque année est passé de 12 000 EUR à 50 000 EUR, l’imposition n’étant maintenue qu’à la liquidité.

Pays-Bas : plutôt au niveau de l’échangeabilité.

Les réformes dont on parle ou qui sont dues peuvent être trouvées cette année :

Royaume-Uni : historiquement un chef de file du peloton en Europe, le Royaume-Uni génère des réformes, efficaces à partir d’avril, du programme Company Share Choice Strategy pour le mettre à la disposition des scale-ups, parallèlement au plan d’incitation à la gestion d’entreprise existant et couronné de succès, concentré sur les startups de plus petite taille.

Autriche : Règlements sur la nouvelle liasse de formulaires commerciaux  » FlexKap « , et un associé d proposition de réformer la taxe sur les options d’achat d’actions en Autriche, se renforcent désormais. La proposition devrait introduire un cadre informel d’options d’achat d’actions sans droit de vote dans lequel l’impôt est juste maintenu à la liquidité.

Belgique : le parti au pouvoir du Premier ministre Alexander de Croo, le Mouvement Réformateur, a en fait entamé des négociations sur une action plan de réforme des choix dans le cadre de la révision globale de la fiscalité belge, qui pourrait être soumise au Parlement belge au premier trimestre de cette année.

Momentum

Et les réformes ne se terminent pas seulement avec ces six pays ci-dessus, suite à la publication du tout nouvel agenda européen de l’innovation en juillet 2015, la Commission devrait maintenant développer le groupe de travail européen sur les options d’achat d’actions dirigé par la commissaire Mariya Gabriel et la direction générale de la recherche et de l’innovation.

Alors que Bruxelles peut être pleine de discussions, pour le meilleur ou pour le pire, cette initiative marquera la première fois qu’un groupe d’experts de la Commission est créé pour résoudre uniquement le problème de la réforme des choix de titres au niveau européen.

Et une voix à la table est une indication claire que les décideurs politiques de l’UE pourraient effectivement prendre conscience de la nécessité d’une technique plus harmonisée.

Maintenant, à propos de ces Webrazzi/Tech. options sur actions européennes …

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline