mercredi, 18 mai 2022

La place de marché B2B française Ankorstore lève 250 millions d’euros avec une valorisation atteignant 2 milliards d’euros

Reliant les commerçants de quartier aux propriétaires de magasins indépendants et aux enseignes spécialisées, Ankorstore, basé à Paris, a levé 250 millions d’euros dans un tour de table de série C, faisant désormais de l’entreprise la deuxième licorne française de 2022 avec une valorisation de 1,75 milliard d’euros. Les tout nouveaux fonds devraient alimenter les stratégies de croissance géographique de l’entreprise, à commencer par l’Italie et l’Espagne, et la montée en puissance des activités sur ses 23 marchés existants. Considérant que son lancement en 2019, Ankorstore n’a en fait levé que 365 millions d’euros.

Créé par d’anciens dirigeants d’Etsy, A Little Market et Vestiaire Collective, Ankorstore réduit la distance entre les marques indépendantes et les magasins locaux, éliminant le besoin d’agents et de salons professionnels. La plate-forme de technologie de vente au détail offre aux deux parties plus de visibilité et de contrôle sur leurs organisations.

Avec un simple 4000 employés, la plate-forme a en fait vu un volume de ventes augmenter de 950% entre 2020 et 2021, complétant avec quelques 15 000 marques présentes sur le marché. 2021, en particulier, a été une année exceptionnelle pour l’entreprise, avec l’adhésion de plus de 11 000 marques.

Le tour de table de 250 millions d’euros d’Ankorstore a été mené par BOND et Tiger Global et a vu la participation d’Eurazeo et de Coatue. Tous les financiers existants : Index Ventures, Bain Capital Ventures, GFC, Alven et Aglae ont suivi.

« Ankorstore développe le système d’exploitation de nouvelle génération pour le commerce de détail. Grâce à son réseau de gros transfrontalier à évolution rapide, le La société fournit la meilleure infrastructure de sa catégorie pour d’innombrables marques et magasins indépendants dans le monde entier. Nous sommes motivés par le groupe de direction d’Ankorstore et sa vision dynamique : changer le commerce et ouvrir de toutes nouvelles opportunités efficaces dans toute la chaîne de valeur de la vente au détail », a ajouté l’associé général de BOND, l’État d’esprit Rowghani.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici