lundi, 30 janvier 2023

La start-up néerlandaise de cyclomoteurs électriques GO Sharing lève 50 millions d’euros pour passer au multimodal et se développer à travers l’

GO Sharing, une de mobilité électrique fondée à Nieuwegein, aux Pays-Bas, a en fait obtenu un financement de 50 millions d’euros auprès d’Opportunity Partners, ainsi que de ses propres créateurs. Pour être exact, le financement a été levé par la société des mamans et des papas de Go Sharing, GO Green, mais il semble que l’opérateur de cyclomoteur électrique sera celui qui en profitera.

En particulier, GO Sharing se prépare d’élargir son offre en ajoutant des vélos électriques et des véhicules électriques au mix. En cela, il sera soutenu par sa société sœur GreenMo, qui loue plus de 10 000 vélos électriques pour les activités de livraison. Récemment, GreenMo a également obtenu la start-up néerlandaise E-bike to go et le belge zZoomer, un opérateur de location de micromobilité.

« Les utilisateurs pourront bientôt réserver des vélos électriques et des véhicules électriques dans notre application, au plus C’est la même méthode qu’ils réservent actuellement pour les cyclomoteurs partagés », a déclaré Raymon Pouwels, PDG de GO Sharing, dans un communiqué. « Les vélos électriques sont une alternative saine pour de brefs trajets en ville. Les véhicules électriques peuvent être obtenus dans des hubs tactiquement situés à la périphérie de la ville, de sorte qu’ils entrent dans le voyage entre les villes. »

GO Partage a en effet annoncé la poursuite de sa croissance européenne. Il est actuellement actif aux Pays-Bas, en Autriche (Vienne) et en Belgique (Anvers) – et prévoit d’entrer en Allemagne, en Turquie et au Royaume-Uni dans les mois à venir. GreenMo travaille déjà dans les trois pays.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici