dimanche, 22 mai 2022

La britannique de mobilité Wayve lève 176,39 millions d’euros pour développer AV 2.0, un système de conduite autonome de nouvelle génération

Wayve, une société basée à Londres qui utilise de bout en bout en profondeur apprendre à développer une intelligence artificielle capable de conduire de manière complexe, a annoncé mardi avoir levé 200 millions de dollars (environ 176,39 millions d’euros) dans le cadre de son cycle de financement de série B.

Grâce à ce développement, la société a levé un financement total de 258 millions de dollars. Le capital levé aidera Wayve à faire évoluer et à déployer sa technologie autonome de nouvelle génération à l’échelle mondiale.

Investisseurs dans ce cycle

La ronde a été dirigée par Eclipse Ventures, un partisan de longue date de Wayve. L’investissement a également vu la participation de nouveaux investisseurs D1 Capital Partners, Baillie Gifford, Moore Strategic Ventures et Linse Capital, ainsi qu’un soutien supplémentaire de Microsoft et Virgin, et des investisseurs en phase de démarrage Compound et Balderton Capital.

Wayve utilise Azure, la plate-forme de cloud computing de Microsoft, pour faire évoluer sa plate-forme de machine learning. Azure fournit les capacités de calcul et de stockage nécessaires pour exécuter des charges de travail de développement et de test de conduite autonome, et mener des expérimentations d’apprentissage automatique pour améliorer les performances d’autonomie.

L’investisseur stratégique Ocado Group et une liste d’investisseurs providentiels, dont des leaders de l’intelligence artificielle et de l’industrie tels que Sir Richard Branson, Rosemary Leith, Linda Levinson, David Richter, Pieter Abbeel et Yann LeCun, ont également participé au tour de table.

Seth Winterroth, partenaire chez Eclipse Ventures, déclare : « Alors que l’industrie s’efforce de résoudre le problème de la conduite autonome avec la robotique traditionnelle, il devient de plus en plus clair que l’AV2.0 est la bonne voie pour créer une intelligence de conduite évolutive qui peut aider les commerciaux les opérateurs de flotte déploient l’autonomie plus rapidement. Wayve innove en construisant des véhicules audiovisuels capables de s’adapter à la conduite dans de nouvelles villes, ce qui n’avait jamais été vu en formation. »

« Une nouvelle approche de la conduite autonome : AV2.0 »

Fondée en 2017 par Alex Kendall et Amar Shah, Wayve développe un système de conduite entièrement autonome basé sur les données à chaque niveau. Il utilise l’apprentissage en profondeur de bout en bout pour développer une intelligence artificielle capable d’une conduite complexe qui peut s’adapter à divers environnements urbains.

La société déclare : « Nous sommes les pionniers du logiciel d’IA, du matériel allégé et de la plate-forme d’apprentissage de flotte pour AV 2.0 : un système de conduite autonome de nouvelle génération qui peut s’adapter aux nouveaux domaines de conduite à l’échelle mondiale. »

La technologie AV2.0 offre une suite de détection allégée, axée sur la caméra, avec un système d’apprentissage en profondeur de bout en bout qui apprend en permanence à partir des données de conduite à l’échelle du pétaoctet fournies par les flottes partenaires de Wayve, notamment Ocado Group, Asda et DPD .

En termes simples, la technologie AV2.0 de Wayve peut apprendre à conduire dans une ville, puis appliquer ces connaissances à de nouveaux endroits où elle n’est jamais allée. Alors que d’autres technologies audiovisuelles ne fonctionnent que sur des rues ou des zones de test cartographiées spécifiques, le système de Wayve peut passer de la conduite à Londres à la conduite dans une autre ville sans avoir besoin d’être repensé. L’entreprise ambitionne d’être la première à déployer l’autonomie dans 100 villes.

Utilisation du capital

Wayve affirme que le produit de ce cycle lui permettra d’agrandir son équipe, de développer un prototype AV de niveau 4+ pour les véhicules de tourisme et les camionnettes de livraison, d’étendre ses déploiements sur les flottes partenaires pour lancer des projets pilotes de livraison du dernier kilomètre et de développer les données infrastructure pour améliorer sa plate-forme d’autonomie à l’échelle de la flotte.

Alex Kendall déclare : « Aujourd’hui, nous avons tous les éléments en place pour prendre ce que nous avons lancé et faire avancer l’AV2.0. Nous avons réuni des partenaires stratégiques dans les domaines du transport, de la livraison d’épicerie et de l’informatique, ainsi que les meilleures ressources en capital pour faire évoluer notre plate-forme d’autonomie de base, tester des produits avec nos partenaires de flotte commerciale et construire l’infrastructure nécessaire pour faire évoluer AV2.0 à l’échelle mondiale.

Selon l’entreprise, la réalisation de ces objectifs améliorera l’accessibilité de la technologie audiovisuelle, permettant à davantage d’entreprises et de particuliers de bénéficier de moyens de transport plus sûrs, durables et fiables.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici