lundi, 4 mars 2024

La Midio, basée à Oslo, lève 660 000 $ pour le développement d’une interface de programmation visuelle

Midio, une basée à Oslo qui travaille sur le développement backend via une interface utilisateur de spectacles visuels, a en fait levé 660 000 $ lors d’un cycle de financement de pré-amorçage.

Bien que les faibles financements ne manquent pas. Outils de code facilement accessibles aux concepteurs et aux non-concepteurs, ils ont généralement tendance à ne pas être à la hauteur en matière de flexibilité, un problème particulièrement ressenti par les développeurs qui sortent des sentiers battus.

Cette lacune du marché est celle que Midio signifie utiliser, apportant la facilité d’accès à des outils de haut niveau avec la polyvalence d’un langage de programme à usage général.

Le CTO de Midio, Kristian Hasselknippe, explique :

« Lorsque nous dirigeions une entreprise technologique, le prototypage rapide pour explorer les problèmes avec les clients était essentiel. Nous avons essayé de nombreux outils low-code, mais nous n’avons jamais réussi à dépasser la phase de prototypage.

 » Midio est né de là. besoin : un outil rapide et de haut niveau, mais doté de la profondeur technique dont les développeurs expérimentés ont besoin. »

Le PDG Anders Bondehagn ajoute :

 » Midio est à travers de nombreux cas d’utilisation, l’intégration de services tiers étant un excellent exemple. Les progrès logiciels modernes impliquent souvent un mélange de systèmes propriétaires et d’API externes.

« En général, les outils existants limitent les développeurs avec des combinaisons prédéfinies qui ne gèrent pas les cas d’utilisation dont vous avez besoin. Chaque fois que vous faites face à des circonstances moins courantes, Midio fournit le chemin le plus rapide vers une option totale. « 

Le cycle de pré-amorçage de Midio a été dirigé par Sondo Capital, soutenu par Strise, et a attiré la participation du CTO Roundtable Invest, Tiny.vc et The Nordic Web Ventures. Les investisseurs providentiels qui soutiennent Midio comprennent des personnes issues d’un certain nombre d’entreprises technologiques norvégiennes populaires, notamment Oda, Sanity, Ardoq, Enode, Scrimba et Tise.

Image principale : les co-fondateurs de Midio, Anders Bondehagen (PDG ), Kristian Hasselknippe (CTO) et Jacob Løvenskiold (COO) ( de gauche à droite). Image : Non-crédité.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici