jeudi, 8 décembre 2022

La néerlandaise ChannelEngine lève 45,46 millions d’euros auprès d’Atomico, INKEF Capital et d’autres

Leiden, ChannelEngine, basée aux Pays-Bas, une start-up qui aide les marques, les grossistes et les commerçants de vendre sur les places de marché de manière totalement automatisée, a annoncé mardi avoir levé 50 M $ (près de 45,46 M EUR) dans le cadre de son tour de financement de série B.

Les bénéfices de ce tour de table aideront à l’entreprise d’étendre encore plus ses opérations et de consolider sa position de leader du marché de la connexion du commerce électronique mondial.

L’entreprise néerlandaise avait en fait précédemment levé 5 millions d’euros lors de son tour de table de série A dirigé par INKEF Capital, avec la participation de l’investisseur existant Airbridge Equity Partners. L’entreprise a maintenant levé un financement total de 57 millions de dollars à ce jour.

Investisseurs dans ce cycle

Le cycle a été mené par Atomico, une société qui achète des créateurs technologiques de série A et au-delà avec un accent particulier sur l’Europe. Fondée en 2006, Atomico s’est associée à plus de 100 équipes ambitieuses composées de Klarna, MessageBird, Attentive Mobile, Pipedrive et Hinge Health, pour n’en nommer que quelques-unes. La société a actuellement 4 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

L’investissement financier a également vu la participation de la société de capital-actions américaine General Driver et des bailleurs de fonds existants Inkef et Airbridge Equity Partners. Le financier providentiel Stephan Schambach, fondateur de Demandware, Intershop et NewStore, a également rejoint le cycle.

Le directeur d’Atomico, Luca Eisenstecken, signera avec ChannelEngine conseil d’administration, en collaboration avec le directeur général de General Catalyst, Larry Bohn, et Max Rimpel, associé chez General Catalyst.

Luca Eisenstecken déclare : « La pandémie de COVID-19 a considérablement accéléré l’adoption du commerce électronique, qui représente désormais 20 pour cent de toutes les ventes au détail internationales.Le marché international du commerce électronique devrait croître de plus de 500 milliards de dollars rien qu’entre 2022 et 2023. En construisant la plus grande plate-forme d’exploitation de commerce électronique, ChannelEngine devrait capitaliser sur cette opportunité en offrant aux marques et les vendeurs un accès immédiat au marché mondial. »

Aider les marques à s’intégrer aux marchés mondiaux

Fondé en 2015 par Jorrit Steinz, ChannelEngine, avec son intégration Software-as-a-Service, permet aux entreprises de toute taille d’élargir leur portée, entrer en contact avec plus de clients et développer leur service.

Jorrit Steinz déclare : « Nous sommes au milieu d’un changement radical dans le commerce électronique, car les marques proposent progressivement directement aux clients via des marchés en ligne ouverts tels que Comme Amazon, Walmart et Zalando. Déjà, 60 % du commerce électronique se déroule de cette manière et le taux de développement est sensationnel. Notre plate-forme centralisée de combinaison de commerce électronique élimine la complexité pour les marques et les vendeurs, les aidant à entrer en contact avec les consommateurs, où qu’ils soient. »

L’entreprise déclare que sa suite de gestion augmente les ventes mondiales des marques grâce à des outils tels que la retarification automatisée, la gestion des matériaux, des stocks et des commandes. Les marques et les vendeurs peuvent atteindre d’innombrables nouveaux consommateurs et bénéficier du réseau de partenaires de ChannelEngine et de la couche d’activation, d’orchestration et d’automatisation basée sur les données pour vendre facilement sur les places de marché du monde entier. , ChannelEngine a plus que doublé ses bénéfices en servant 450 clients et triplé ses employés à plus de 140. Il a également ouvert des lieux de travail à Munich, Dubaï, Singapour, Melbourne et New York.

Actuellement, la start-up néerlandaise permet la vente de plus de 6 millions d’articles de 8 100 marques sur 200 canaux de vente. Certains de ses clients incluent Bugaboo, Staples, JBL, Polaroid, Hunkemöller, Brabantia, Reckitt Benckiser, Bosch et Safavieh, pour n’en nommer que quelques-uns.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici