mardi, 18 juin 2024

La stratégie technologique internationale expliquée

Le gouvernement souhaite faire du Royaume-Uni une « superpuissance technologique » d’ici 2030. Dans son dernier effort pour atteindre cet objectif ambitieux, le gouvernement a publié une technique d’innovation internationale qui constituera une feuille de route pour ses actions à l’étranger.

Suite à la publication de la stratégie quantique nationale, dans le cadre de la déclaration de printemps, la nouvelle stratégie technologique internationale présente un plan pour soutenir les investissements technologiques, motiver les partenariats technologiques mondiaux et renforcer la cybersécurité du Royaume-Uni défenses.

La technique a été publiée la semaine dernière par le Département des sciences, de l’innovation et du développement aux côtés de Foreign, Commonwealth and Advancement Workplace.

Elle explique les six innovations que le gouvernement accorde la priorité dans sa quête pour devenir une superpuissance technologique : IA, informatique quantique, bio-ingénierie, semi-conducteurs, télécommunications et information.

« L’innovation est fondamentalement internationale : les services numériques et les chaînes d’approvisionnement cruciales traversent les frontières », sai d Michelle Donelan, secrétaire d’État à la science, au développement et à l’innovation. « Pour créer le monde totalement libre, sécurisé et prospère que nous souhaitons voir, et dans lequel nous voulons que nos enfants résident, nous ne pouvons pas agir seuls.

« Il est essentiel que nous travaillions avec nos partenaires mondiaux et alliés pour soutenir notre développement commun, relever les défis internationaux et créer une dynamique derrière un avenir numérique et technologique qui reflète nos valeurs. »

Cependant, qu’est-ce que cette méthode technologique internationale ? Voici les points essentiels à retenir.

Partenariats internationaux

Le gouvernement fédéral a décidé de collaborer dans le domaine de la technologie des phoques dans divers domaines mondiaux. Ces partenariats consistent en des travaux de recherche, d’étude et d’avancement (R&D) conjoints , le renforcement des défenses de cybersécurité alliées contre les dangers potentiels, la promotion du commerce numérique et les mesures visant à améliorer les compétences étrangères en ajoutant à la main-d’œuvre britannique.

Des partenariats internationaux à des degrés divers ont actuellement été conclus avec le Japon, l’Australie , Ukraine, Singapour et Israël , pour n’en nommer que quelques-uns. La stratégie technologique internationale doublera ces efforts en identifiant quels partenaires seront en mesure d’améliorer des objectifs technologiques particuliers, qu’il s’agisse de quantum, d’IA ou de cadres réglementaires pour les nouvelles innovations.

Dans le cadre de la toute nouvelle technique, Les chercheurs britanniques seront motivés à participer à des échanges avec des partenaires internationaux ainsi qu’à des efforts de recherche et d’innovation multi-pays, tels que le réseau Eureka.

Favoriser les investissements financiers technologiques au Royaume-Uni Pour

atteindre tout type de développement significatif, le marché de la technologie nécessitera davantage d’investissements. Alors que le Royaume-Uni a en fait surpassé les principaux pays européens tels que la France et l’Allemagne dans les récents investissements technologiques en capital-risque, les États-Unis continuent de freiner considérablement.

Et avec une crise du financement, les investissements en capital-risque sont plus difficiles à obtenir. , le ministère des Services et du Commerce a l’intention de « cibler les VC de renommée mondiale pour créer des lieux de travail et des fonds au Royaume-Uni ». Un accent particulier sera mis sur les fonds concentrés sur les technologies prioritaires précédemment décrites.

En outre, le gouvernement fédéral prévoit de motiver les entreprises technologiques prometteuses du pays et de l’étranger à s’inscrire sur les marchés publics britanniques, dans le but d’empêcher de futures des insatisfactions similaires au choix d’Arm d’entrer en bourse à New York.

La stratégie prévoit qu’une réglementation plus stricte des Big Tech jouera également un rôle clé en ouvrant « des chances aux startups ingénieuses de se réaliser ».

Améliorer l’investissement financier technologique dans les pays en développement

La stratégie mentionne également que le Royaume-Uni prévoit d’augmenter l’investissement financier dans les capacités technologiques des pays étrangers comme méthode de fourniture d’une alternative à s’appuyer sur « des routines autoritaires qui exportent des modèles de technologie susceptibles de porter atteinte aux droits de l’homme ou de limiter la liberté d’expression et l’ouverture des économies ».

Pour ce faire, le Royaume-Uni utilisera l’organisation British Facilities Financial Investment (BII) pour fournir dans vestment s’associe à un « pipeline de technologies innovantes et d’entreprises pionnières axées sur la technologie ».

L’objectif ultime revendiqué par la méthode est de combler la « fracture numérique », qui sera tentée à travers le FCDO-DSIT Digital Gain Access To Program (DAP), une politique qui soutiendra une connectivité numérique sûre au Brésil, en Indonésie, au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud. DAP cherchera à stimuler la croissance de l’écosystème de start-up de ces nations. Le gouvernement fédéral espère pouvoir entretenir de bonnes relations avec ces écosystèmes de startups en développement et bénéficier en fin de compte de leur étude et de leurs compétences en matière de recherche.

Cybersécurité et risques économiques

La Méthode d’Innovation Internationale a reconnu que l’avancement des nouvelles technologies offrira non seulement des opportunités économiques, mais également des dangers potentiels pour la sécurité. Pour cette raison, le gouvernement fédéral a l’intention d’établir l’infrastructure nationale cruciale du Royaume-Uni (CNI) avec ses alliés.

La technique a cité la loi sur la sécurité nationale et l’investissement, qui permet au gouvernement fédéral d’intervenir dans la gestion de l’acquisition les cas où ils pourraient constituer une menace pour la sécurité, en tant qu’outil important pour « protéger le Royaume-Uni contre les dangers ».

Le pouvoir légal a déjà été utilisé pour faire obstacle à l’acquisition de Newport Wafer Fab par Nexperia, une société néerlandaise détenue par une société mère chinoise. Son inclusion

Le Royaume-Uni poursuivra également des partenariats qui « dépasseront les partenaires standards » pour « augmenter la résilience des chaînes d’approvisionnement ».

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline